×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Masse monétaire : Baisse des crédits à l'exportation (-12,75)

Par L'Economiste | Edition N°:41 Le 06/08/1992 | Partager

Au cours du mois de Mai 1992, les disponibilités monétaires et quasi monétaires se sont accrues de 2,08% par rapport à Décembre 1991 atteignant 136.851 millions de Dirhams. Au sein de cette rubrique, la monnaie fiduciaire qui a atteint, le même mois, 34,456 millions de Dirhams enregistre une hausse de 0,54%.
La monnaie scripturale, quant à elle, progresse de 1,96% ce qui lui permet d'atteindre 70.772 millions de Dirhams.
En hausse de 4,08% par rapport à Décembre 1991, la quasi monnaie a atteint en Mai 1992, 31.623 millions de Dirhams.
De leur côté les contreparties des disponibilités monétaires et quasi monétaires croissent logiquement de 2,08%.
Au sein de cette rubrique les avoirs extérieurs nets progressent de 0,16% atteignant 27.919 millions de Dirhams.
Représentant 94,7% des avoirs extérieurs, les réserves internationales progressent de 2,53%. Elles ont atteint en Mai 1992, 26.435 millions de Dirhams.
Entre Décembre 1991 et Mai 1992, le total des avoirs extérieurs nets progresse de 0,165%.
Les créances nettes sur le Trésor, quant à elles, croissent de 4,54% par rapport à Décembre 1991. Elles se sont élevées à 53.702 millions de Dirhams. Représentant 22,2% des créances totales, les créances propres à l'Institut d'Emission ont augmenté de 4,04% atteignant 11.925 millions de Dirhams. Le portefeuille d'effets publics du système bancaire quant à lui progresse de 7,12%. Il a atteint en Mai 1992, 35.752 millions de Dirhams contre 33.375 millions de Dirhams en Décembre 1991.

Les crédits à l'économie progressent de 3,56% entre Décembre 1991 et Mai 1992. Ils ont atteint 61.347 millions de Dirhams grâce à une progression des crédits distribués par les banques de dépôts de 3,94% et par l'Institut d'Emission de 1,86%...

Les crédits à l'économie distribués par les banques de dépôts qui ont atteint 57.196 millions de Dirhams, quant à eux, progressent de 3,6% par rapport à Décembre 1991.
Les crédits de Trésorerie, qui représentent 55% environ du total, progressent de 3,53%.
Au sein de ce groupe, les facilités de caisse progressent de 11,29% alors que les créances commerciales, quant à elles, régressent de 12,85%.
Les crédits à l'équipement qui se sont élevés en Mai 1992, 7.802 millions de Dirhams progressent de 4,63% par rapport à Décembre.

Par contre les crédits à l'exportation régressent de 12,57%. Leur montant est passé de 6.444 millions de Dirhams en Décembre 1991 à 5.634 millions de Dirhams en Mai 1992.
Les crédits à court terme qui représentent environ 78,3% du total des crédits progressent de 2,99%. Cette tendance à la hausse est respectée pour les crédits à moyen et long terme qui progressent respectivement de 6,46% et 3,93%.

A.L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc