×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech/transport urbain
Alsa renforce son parc automobile

Par L'Economiste | Edition N°:2650 Le 13/11/2007 | Partager

. Objectif : Optimiser le service aux usagers. Les personnes à mobilité réduite prises en compte Les usagers des transports en commun, à Marrakech, sont contents. En effet, la société Alsa City vient d’annoncer le renforcement de son parc automobile. Ainsi, dix nouveaux véhicules articulés dont un autobus aux normes « low entry » seront mis en service la semaine prochaine. Ces engins viennent s’ajouter aux 26 bus déjà fonctionnels dans la capitale du tourisme national. Les 10 bus livrés aujourd’hui font partie d’une commande de 36 véhicules faite par la ville. Déjà une quinzaine de véhicules ont été livrés. Le reste devrait l’être avant mars 2008. Le montant total de l’investissement s’élève à 60 millions de DH. D’une capacité de 150 personnes, ces véhicules assureront un meilleur confort aux usagers tout en réduisant les délais d’attente entre les passages. « L’objectif est de répondre à la demande croissante des usagers et de respecter nos engagements avec la ville », souligne Alberto Perez, directeur général d’Alsa Marrakech. De fait, l’accroissement du parc automobile fait partie des exigences inscrites dans le cahier de charges établi par les autorités délégantes. En matière de création d’emploi, les contrats sont également respectés puisque 35 chauffeurs ont été recrutés. « L’expansion de la ville, l’intégration de nouveaux quartiers urbains exige un parc plus moderne et surtout plus important », renchérit de son côté Omar El Jazouli, maire de Marrakech. Par ailleurs, la protection de l’environnement est aussi au cœur des priorités. De fait, la norme Euro III est aujourd’hui imposée. Un plus, qu’Alsa City a fait valoir dans son dossier suite à l’appel d’offres lancé par la ville de Marrakech pour la délégation du service des transports urbains. Enfin, des véhicules low entry seront progressivement mis en circulation pour les rendre plus accessibles également aux personnes à mobilité réduite. De notre correspondante,Hanane HASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc