×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Marrakech: Le tourisme en baisse durant les 6 premiers mois

Par L'Economiste | Edition N°:2336 Le 08/08/2006 | Partager

. Sept points de recul pour les taux d’occupation . Les Français ont préféré suivre la Coupe du monde chez eux. Autre explication: le manque de punch des promosC’est officiel. Il y a eu des baisses en termes d’arrivées et de nuitées à Marrakech, du moins pour le mois de juin. Les statistiques du ministère du Tourisme qui viennent d’être diffusées sont très éloquentes. Elles évoquent «des baisses de 3% au total sur Marrakech, selon le type d’hébergement». Ce sont surtout les 5* et les VVT (villages de vacances touristiques) qui en auront le plus souffert. Au premier semestre de 2006, ces derniers affichaient un résultat pour la première fois négatif; depuis la reprise touristique en 2003. Pour le mois de juin, les VVT ont, en effet, enregistré une baisse significative de 11% alors que les hôtels de luxe ont affiché 2% de moins que les arrivées enregistrées l’année dernière.Pour l’ensemble de l’exercice à juin 2006, les taux d’occupation des établissements hôteliers à Marrakech ont, eux aussi, connu une importante chute de 7 points par rapport au même mois de l’année précédente. L’augmentation de l’offre en hébergement et l’effet de ciseaux qu’elle implique y sont pour beaucoup, selon des professionnels. «Il est évident aussi que ce sont des résultats d’une tiède campagne de promotion de la destination Marrakech», estime un professionnel local. «On ne peut jamais dire que sur tel ou tel marché ou encore telle destination, c’est du gagné», s’exclame un autre voyagiste. Car c’est sur les marchés traditionnels que Marrakech perd des points: la France et le tourisme interne, deuxième pourvoyeur de touristes à Marrakech.Selon le ministère du Tourisme, la France, qui demeure malgré tout le 1er marché émetteur vers la ville ocre avec près de 390.000 touristes pour la moitié de l’année, a enregistré des baisses de 1% au total. Mais d’après le Ceto (association des tour-opérateurs français), c’est davantage. La Coupe du monde, qui s’est déroulée entre juin et juillet derniers, a été pour beaucoup dans ces chutes: les Français ont préféré suivre l’équipe de Zidane & co à partir de chez eux. On s’attend, certes, à une reprise en juillet et août. Mais rien n’est sûr. C’est dire la dépendance de la ville de Marrakech du marché français. Car, aussi minimes qu’elles soient, ces baisses ont perturbé les statistiques et surtout les professionnels locaux qui se sont lancés dans des campagnes tous azimus pour attirer le deuxième marché qu’est le tourisme interne. Encore faut-il réussir à convaincre les touristes nationaux de venir à Marrakech en période de canicule. Et pour y arriver, les établissements hôteliers n’ont d’autres alternatives que de baisser leurs tarifs qui, pour beaucoup, demeurent assez élevés pour les Marocains.


Allemands, Britanniques et Espagnols

La dépendance de Marrakech du marché français est en train d’être corrigée. D’après les statistiques, la demie surprise pour cette moitié de l’exercice touristique vient des marchés espagnol et britannique qui cartonnent avec des hausses de 20%. Mais ce sont surtout les Allemands qui auront sauvé la saison. Ils ont été 27% de plus par rapport à la même période de l’année dernière à visiter Marrakech. Ils ont aussi assuré une hausse de 45% au niveau des nuitées. Au total, Marrakech a accueilli quelque 766.754 touristes dont près de 21.000 allemands et ce, jusqu’au mois de juin.De notre coorespondante Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc