×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Marrakech: Le Festival de l’art du jardin de retour

    Par L'Economiste | Edition N°:2743 Le 27/03/2008 | Partager

    . L’eau et son économie, thème principal . 10.000 visiteurs attendus chaque jour du 10 au 13 avrilFort du succès de sa première édition l’an dernier, le Festival de l’art du jardin revient en force et remet le couvert du 10 au 13 avril prochain à Marrakech. Organisée par le magazine «Jardins du Maroc, jardins du monde», cette manifestation d’envergure se donne pour objectif «d’inviter un large public à travailler main dans la main pour faire un usage rationnel de l’eau et l’éveiller aux problématiques de l’environnement ainsi qu’aux moyens d’agir au quotidien», souligne Abderrazzak Benchaâbane, initiateur du festival, botaniste réputé et gérant des jardins de Majorelle. Cette année, le thème du festival est l’économie de l’eau et les enjeux que représentent les politiques hydriques dans le monde pour l’avenir de notre planète. «Le principe de ce festival qui s’est taillé une réputation de premier plan au Maroc, c’est de montrer l’intérêt que suscitent les jardins dans la culture marocaine. L’objectif de l’événement est aussi de faire connaître, voire de révéler par des jardins d’artiste, le patrimoine écologique du Maroc à travers des jardins qui mettent en lumière la biodiversité végétale», affirme Benchaâbane.. Animation et conférencesLieu de rencontre de paysagistes, designers, artistes et architectes marocains et étrangers, «le festival a pour ambition de devenir d’une année à l’autre, la référence en matière de création et de jardin», ajoute-t-il. «Cette année, les organisateurs tablent sur un public de 10.000 visiteurs par jour».Pour cette édition, un programme de qualité est concocté par les organisateurs. Le principal attrait de cette manifestation consiste en l’organisation d’un salon des professionnels du jardin. Y seront présents des professionnels de France, Belgique et Maroc. Egalement, des jardins éphémères réalisés par des concepteurs (artistes, architectes du paysage, paysagistes, designers, etc.) réputés du Maroc et de France, un véritable renouveau de l’art des jardins.Plusieurs activités d’animation (ateliers pour enfants, village de la société civile, village gourmet, conférences, expositions de peintures et de photos, tables-rondes, projections de films et concerts acoustiques de Malhoun, musique soufie, piano et d’opéra, etc., incitent les visiteurs à participer, à échanger, jouer ou simplement admirer ces jardins avant-gardistes et inventifs. Au menu également, un jardin potager, une sorte de modèle de développement durable, créé par les jeunes de l’association «Terre des jeunes de Marrakech» située à Tassaltante, constituera un moment fort du Jardin’Art 2008. Citons aussi les conteurs qui donnent rendez-vous aux amateurs pour leur raconter, au pavillon de la Ménara, de belles histoires inspirées du jardin.A noter que la Ménara, les jardins de l’Institut français de Marrakech, le Cyberparc Aârset Moulay Abdessalam, l’Agdal, le jardin du Riad Denise Masson, le jardin de l’association «Terre des Jeunes », l’Esav (L’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech), le Palais Souleïman ainsi que d’autres jardins privés à Marrakech, sont les sites qui vont abriter les différentes activités du festival.De notre correspondante, Hanane HASSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc