×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Maastricht: le non danois déstabilise les marchés financiers

Par L'Economiste | Edition N°:33 Le 11/06/1992 | Partager

LE rejet par les Danois des accords de Maastricht a fortement affecté l'ensemble des marchés européens. L'Union Economique et Monétaire Européenne (UEM) représente pour les devises, la garantie d'une zone de stabilité des parties, pour les marchés obligatoires, la sécurité d'une inflation maîtrisée et la perspective d'un surcroît de croissance avec le passage à la monnaie unique, pour les marchés d'actions.
Dés leur ouverture, les marchés ont été en effet violemment secoués par le "non" danois au référendum sur Maastricht: toutes les bourses européennes se sont inscrites en baisse et le climat d'incertitude ainsi créé de leurs placements obligatoires et à demander les actifs libellés en mark.
Conséquence: la devise allemande s'est donc appréciée, provoquant ainsi au sein du système Monétaire Européen (SME). Celui-ci est considéré comme "l'antichambre" de l'UEM.
La forte appréciation du mark a, en effet, particulièrement touché la lire italienne et la peseta et, dans une moindre mesure, le franc et la livre britanique.
Face à cette fuite vers le mark, la Banque Centrale du Danemark a promptement réagi en relevant ses taux directement pour les porter de 9,85 à 10,50 %.
En outre, le marché de l'Ecu a été particulièrement affecté par le mouvement de sortie des échéances longues et de "ruch" sur le mark. Pour les investisseurs, l'Allemagne demeure le pays de la Communauté le mieux à même de tenir les engagements de rigueur pris à Maastricht. Un réflexe qui date depuis l'après-guerre.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc