×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les Scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:395 Le 08/12/1998 | Partager

·Sucre: La CGEM au créneau
La CGEM vient de s'inscrire en faux contre la présentation politique du programme de suppression des subventions sur le sucre. Cette présentation laissait entendre que les industries sucrières profitaient indûment de la subvention. La Confédération rappelle que les droits de douane sur le sucre sont supérieurs à 100% alors que la production nationale est insuffisante et que les produits transformés ne payent que 35% de droits. "Pourquoi le prix du sucre est soi-disant subventionné à 3,77DH le kg, alors que le prix international est de 2,50 DH, prix pratiqué en Turquie, Egypte, Arabie Saoudite par les exportateurs européens et à Sebta", écrit le bulletin CEDIES de la CGEM. A qui profite la subvention, s'interroge la CGEM: Certainement pas à l'industrie de transformation puisqu'elle paye le sucre plus cher que ses concurrents: "C'est une prime à la non-compétitivité et une taxation de la compétitivité".

· ICOZ: L'expertise achevée
C'est une pression supplémentaire sur le gouvernement dans le contentieux qui l'oppose à la société ICOZ, la filature d'Oued-Zem fermée depuis janvier 1998. L'expertise judiciaire demandée par le management de la société pour étayer sa demande en réparation vient d'être achevée. Au 30 juin 1998, elle a conclu à un préjudice de 220 millions de DH, soit un montant inférieur aux estimations des associés de la société qui, elles, s'élevaient à plus de 300 millions de DH.
Le rapport diligenté par le Tribunal de Première Instance à Casablanca met clairement en cause l'attitude du Ministère des Finances dans le règlement de ce dossier. Selon les sources syndicales, les salariés du textilien comptent accentuer la pression sur le gouvernement pour l'application des conclusions de l'expertise judiciaire. Dès aujourd'hui, ils envisagent de manifester à Oued-Zem, le village qui abrite les usines de la filature.

· Scania sur les chronotachygraphes
Scania Maroc vient de conclure un partenariat avec TVI Maroc. Au terme de cet accord, le constructeur des poids lourds commercialisera des tachygraphes de marque Veeder-Root. Il assurera également l'installation et la réparation des mouchards dont le rôle est de contrôler la vitesse des camions. L'installation de cet instrument est en principe obligatoire depuis 1995, mais les camionneurs s'y opposent.

· Rendez-vous manqué chez Alioua
Khalid Alioua, le ministre du Développement Social, de l'Emploi, de la Solidarité et de la Formation Professionnelle, prépare bien ses prochaines Assises de l'Emploi. Le jeudi 3 décembre dernier, il avait convié plusieurs présidents des fédérations affiliées à la CGEM à Rabat pour consultation avant son "grand" rendez-vous de Marrakech.
La réunion devait commencer à 10 heures. Mais jusqu'à 10 h45, le ministre était toujours en réunion avec d'autres personnalités. Ce que n'ont pas du tout apprécié les patrons qui ont fini par perdre patience. Ils ont du coup fait demi-tour sans rencontrer le ministre.

·Sardine: Accord avec les conserveurs
Suite à leur grève, les marins-pêcheurs ont pu aboutir à un compromis avec les conserveurs lors d'une réunion vendredi 4 décembre dans la ville de Laâyoune.
L'accord prévoit 1 kg de glace par caisse et 2,5 au lieu de 5% de sel par tonne.

·Assurances privées: 650 MDH pour la branche maladie
Selon la FMSAR (Fédération Marocaine des Sociétés d'Assurances et de Réassurances), les assurances privées devront réaliser pour l'année 1998 un chiffre d'affaires de 650 millions de DH pour la branche assurance maladie.

·Mise à niveau de la CCT
La Compagnie Chérifienne des Textiles (CCT) invite les médias afin de leur expliquer les nouvelles dynamiques mises en oeuvre pour accélérer son développement et pour lesquelles 30 millions de DH ont été investis. Les animateurs interviendront sur différents plans tous pris en compte dans les nouvelles stratégies. Cette "journée du renouveau" se déroulera vendredi 11 décembre 1998 au siège social de la CCT.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc