×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:324 Le 02/04/1998 | Partager

    · Benjelloun-Touimi, directeur-délégué en charge du Secrétariat Général du Groupe à BMCE Bank.
    M. Brahim Benjelloun-Touimi vient d'être nommé directeur-délégué en charge du Secrétariat Général du Groupe.
    Né en 1960 à Rabat, M. Benjelloun-Touimi poursuit ses études primaires et secondaires à la Mission française. Après l'obtention du baccalauréat en "sciences économiques" en 1977, il obtient le diplôme de doctorat de l'Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne en 1985, spécialité "monnaie finance banque". Il effectue plusieurs stages dans des banques françaises parallèlement à ses études. En 1985, le FMI retient sa candidature pour conduire des recherches sur les régimes de change et les systèmes financiers de certains pays membres du Fonds dans le cadre d'un programme doctoral. A l'issue d'un séjour aux Etats-Unis, M. Benjelloun est recruté par un établissement financier interbancaire à Paris pour lancer les activités des nouveaux produits financiers et notamment celles de l'intermédiation et de trading sur les marchés à terme de taux d'intérêt. En 1989, il entre chez Paribas à Paris en tant que responsable de la recherche au sein de la Salle des Marchés et contribue à ce titre aux publications relatives aux marchés des capitaux éditées par la banque.
    M. Benjelloun-Touimi rejoint la BMCE à l'automne 1990 en tant que directeur à la Direction de l'International puis chargé de mission auprès de la Direction Générale. A ce titre, il a piloté le projet "Société de bourse et OPCVM" pour le compte du groupe BMCE. Il est promu à la tête du Secrétariat de la Présidence en 1995 puis du Secrétariat des Affaires Générales en 1997.
    M. Benjelloun-Touimi est marié et père de deux enfants.

    · Sâad Bendidi, directeur-délégué en charge des Investissements et des Participations du groupe BMCE
    M. Saâd Bendidi est nommé directeur-délégué en charge des Investissements et des Participations du groupe BMCE.
    M. Bendidi, âgé de 39 ans, est diplômé de l'Ecole Centrale de Paris, ingénieur des Arts et Manufactures en 1983 et de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales de Paris en 1985. Il obtient la même année le diplôme de la section des Relations Internationales de l'Institut des Etudes Politiques de Paris.
    Entre septembre 1985 et décembre 1987, il est à Wafabank en tant que directeur du Département Stratégie et Planification. Il met en place un plan stratégique et coordonne le contrôle de gestion de la banque. Entre janvier 1988 et février 1989, M. Bendidi est consultant chez Booz Allen & Hamilton à Paris où il assure des missions de stratégie auprès de grandes institutions financières européennes.
    Il prend la tête de deux entreprises appartenant à un groupe familial marocain entre mars 1989 et mai 1992. Ce qui lui permet de mener la restructuration de Magetex (tissage d'ameublement) et de réaménager la stratégie commerciale de CIB (bonneterie intégrée). M. Bendidi est directeur général de Moussahama entre juin 1992 et juillet 1997. Il s'agit de la première société marocaine de capital-risque avec une mise de fonds de 100 millions de DH. En août 1997, il est nommé responsable des activités "Banques d'Affaires" au groupe BMCE pour la mise en place d'une structure séparée qui coiffe les activités d'investissement, le conseil, le marché financier et la gestion d'actifs.
    M. Bendidi est marié et père de deux enfants.

    · Ali Fassi-Fihri, Chevalier de l'Ordre du Trône
    M. Ali Fassi-Fihri a été promu par S.M. le Roi Chevalier de l'Ordre du Trône. Docteur en énergétique, M. Fassi-Fihri est directeur général-adjoint à l'ONE chargé du Développement et des Programmes. Il a été chef de projet sur l'un des premiers et des plus importants BOT (built oper and transfer) au Maroc, à savoir Jorf Lasfar. Il a mené également le projet du parc éolien de Koudia Al Baïda et travaille actuellement sur le projet de centrale à cycle combiné de Tahaddart.

    · Dabchy, premier inspecteur général du CIH
    M. Hassan Dabchy a été nommé inspecteur général rattaché au président du CIH le 10 mars dernier. Il est le premier à occuper ce poste qui vient d'être créé.
    M. Dabchy est diplômé en sciences économiques de l'Université Hassan II de Casablanca. De plus, il est major du concours des chefs de division économique de l'école des cadres de Kénitra (1980).
    Il a entamé sa carrière professionnelle en 1976 en tant que chef du service des études économiques et des circuits d'approvisionnement à la Division Economique et Sociale de la Préfecture de Casablanca. En 1980, il a quitté l'Administration et rejoint le secteur privé pour intégrer la BMCI en tant que sous-directeur d'agence. Ensuite il a occupé le poste d'inspecteur puis celui de chef de mission à l'Inspection Générale de la même banque.
    Trois ans plus tard, il rejoint la filiale du Groupe Banque Indosuez en Arabie Saoudite où il occupe plusieurs postes de responsabilité dont directeur d'audit interne. De retour au pays, il intègre le CIH en 1996 en tant que directeur chargé de l'inspection, du contrôle et du suivi.
    Né le 11 novembre 1952 à Casablanca, M. Dabchy est marié et père de trois enfants.




    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc