×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Les hommes perdent rarement le Nord

Par L'Economiste | Edition N°:736 Le 30/03/2000 | Partager

. Une nouvelle étude vient de démontrer que les hommes s'orientent plus facilement que les femmes


Ce n'est pas juste. C'est à se demander si les scientifiques ne cherchent qu'à trouver ce qui différencie les femmes et les hommes... biologiquement. Il y a tout juste une année et demie, une étude démontrait que l'utilisation du cerveau chez les deux sexes n'était pas la même. Quelques mois plus tard, une autre étude faisait ressortir la différence de poids entre les deux cerveaux. Cette dernière étude avait affirmé que les femmes n'ont rien à envier aux hommes côté intelligence. En effet, pour compenser sa petite taille
(-10%), le cerveau des femmes mise sur une plus grande proportion de matière grise: 55,4% contre 50,8% chez les hommes.
Aujourd'hui, une nouvelle étude confirme que les hommes s'orientent plus facilement que les femmes. Cependant, les travaux réalisés par Matthias Riepe, de l'Université d'Ulm en Allemagne, notent aussi que les deux sexes utilisent différemment leur cerveau pour retrouver leur chemin. Personne n'avait encore relevé cette différence biologique entre hommes et femmes.

L'expérience allemande a consisté à placer 12 hommes et 12 femmes dans un labyrinthe tridimensionnel en réalité virtuelle. Pendant que ces deux groupes essayaient de s'en échapper en pressant sur des boutons, un scanner à résonance magnétique mesurait l'activité de leur cerveau.
En moyenne, les hommes ont mis 2 minutes 22 secondes à compléter l'épreuve. Les femmes, pour leur part, ont mis 3 minutes 16 secondes. Cependant, le plus intéressant fut le fonctionnement du cerveau. Les deux sexes ont utilisé la partie droite du leur pour naviguer à travers le labyrinthe. Les hommes ont aussi eu recours à l'autre partie, tandis que les femmes se sont plutôt servi du cortex préfrontal droit.
Des différences que la science a du mal à expliquer.
Une chose est cependant certaine: les femmes s'orientent de préférence à l'aide de repères visuels (tourner à droite après l'épicerie, par exemple) tandis que les hommes pensent davantage en termes de géométrie (deux rues à l'est, puis une rue au nord). Ceci pourrait expliquer l'utilisation du cortex par les femmes.
Reste à signaler que le sens poussé de l'orientation chez les hommes ne signifie aucunement qu'ils sont généralement plus malins que les femmes.

Abdelaziz MEFTAH (Cybersciences)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc