×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique

    Le Souverain rencontrera Sarkozy à Oujda

    Par L'Economiste | Edition N°:2561 Le 03/07/2007 | Partager

    . Coopération bilatérale, création d’un espace méditerranéen au cœur des débats . Discussions sur le différend algéro-marocain et réouverture éventuelle des frontières . Le président français arrive le 11 juilletCe n’est plus une surprise maintenant. La première sortie africaine de Nicolas Sarkozy au Maghreb le conduira d’abord en Algérie, puis en Tunisie et ensuite au Maroc, le 11 juillet. Et c’est à Oujda, déclare Mohammed Brahimi, wali de la région de l’Oriental lors d’un point de presse, que SM le Roi Mohammed VI, qui effectue, à partir du 2 juillet 2007, une visite dans l’Oriental et Taza-Al Hoceïma- Taounate, accueillera le président de la République française.Au menu des discussions, les deux chefs d’Etat aborderont la coopération bilatérale, mais les débats seront centrés surtout sur les moyens à mettre en œuvre pour créer un espace méditerranéen à même de booster les différentes relations entre les pays des deux rives. Le président français est partisan de la création d’une Union méditerranéenne, sur le modèle de l’Union européenne, et a affirmé que «en tournant le dos à la Méditerranée, la France a cru tourner le dos à son passé. En fait, elle a tourné le dos à son avenir». Par ailleurs, le différend algéro-marocain serait probablement soulevé et certains observateurs font allusion même à une éventuelle réouverture des frontières algéro-marocaines. Cette rencontre entre le monarque et son hôte à Oujda est une réelle opportunité à saisir pour médiatiser la région de l’Oriental et sa capitale millénaire. Le Souverain fera aussi visiter à son hôte, selon le wali, le projet de recasement de 600 ménages (Najd) inscrit dans le cadre de l’INDH. Ainsi, le numéro un de l’Elysée découvrira, à travers ce projet, tout l’effort déployé dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale. En effet, ce projet, dédié aux démunis, montre que le Maroc est animé d’une réelle volonté pour offrir aux populations pauvres un cadre de vie décent et des conditions de vie meilleures grâce à la création d’activités génératrices de revenu.La ville de Oujda est actuellement en pleine effervescence. Elle se construit une nouvelle image grâce à un grand projet urbain. Les dizaines de chantiers programmés, lancés ou réalisés, ont pour objet essentiel de rendre cette ville séculaire encore plus attractive. D’ailleurs, lors de son séjour dans l’Oriental, le Souverain procédera au lancement et à l’inauguration de plusieurs projets dans les préfectures de Oujda et Al-Hoceïma et les provinces de Taourit et Nador. Aussi programmée, la commune rurale de Sidi Boulanouar, l’une des plus pauvres de la préfecture de Oujda.Mohammed ZERHOUDI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc