×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Eco-Consom

Le maire frôleur

Par L'Economiste | Edition N°:41 Le 06/08/1992 | Partager

MORNAS, ville de 2.000 habitants, dans le Sud de la France, était peut-être trop morne. Son maire, joueur de boules, amateur de pastis, et bon vivant, aurait effleuré le sein droit d'une secrétaire, qui l'a attaqué en justice pour "harcèlement sexuel". Il risque jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 60.000FF d'amende. Depuis la sardine, qui avait bouché le port de Marseille, il n'y avait eu pareille exagération. Surtout que pour les Méridionaux, le langage gestuel fait partie des traditions.
Le maire a déjà démissionné pour "être plus à l'aise" devant la justice. Claude Fontes était pourtant considéré comme un gestionnaire modèle, crié à la machination politique: sa longévité, à la suite de son troisième mandat, lui vaut des inimitiés.
Une secrétaire aura eu raison du maire frôleur, s'avérant plus efficace que n'importe quel discours de politicien.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc