×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le grand chantier des autoroutes
«Des ouvrages plus profonds que les Twins centers»
Entretien Avec Otmane Fassi Fehri, DG de ADM

Par L'Economiste | Edition N°:2061 Le 11/07/2005 | Partager

. Des travaux colossaux dans des terrains difficiles- L’Economiste: Quel type de difficultés rencontrez-vous dans les projets d’autoroutes?- Otmane Fassi Fehri: Les autoroutes sont de grands projets de génie civile dont la réalisation demande des moyens considérables. Les écarts entre autoroutes de plaines et autoroutes se développant dans des reliefs plus ou moins accusés peuvent passer du simple au quadruple.Peut-être que dans l’image que s’en font les usagers et plus généralement le public, cette dimension de grands travaux se perd et la notion d’autoroute se banalise. En donnant quelques chiffres on peut se rendre compte de l’ampleur de ces travaux. Ainsi les terrassements que nécessite par exemple l’autoroute d’accès au port de oued Rmel ou celle de Settat-Marrakech sont-ils supérieurs à ceux du barrage El Wahda. Les quantités de béton et d’acier par km du tronçon entre Asilah et Tanger sont quatre fois supérieures à celles rencontrées sur l’autoroute Rabat-Fès. Les profondeurs de certains déblais dépassent souvent les hauteurs du Twin center.- La voie de contournement de Settat devait être inaugurée en juin. Elle a été retardée. Pourquoi? - Le délai de réalisation de l’autoroute de contournement de Settat a été prolongé à octobre 2005, en raison d’un changement de conception de plusieurs ouvrages ainsi que de l’échangeur de Settat-centre. A l’origine de ce changement, les inondations qu’a connues la ville de Settat en particulier à cause de l’Oued Boumoussa qui serpente le long de l’autoroute. Les changements demandés à ADM se sont traduits, outre la nécessité de reprendre le dessin de certains ouvrages, par une augmentation de 250% des quantités de béton et une augmentation équivalente des quantités d’acier. En optimisant par ailleurs les terrassements, ADM a pu contenir le montant du marché à sa valeur initiale mais a dû consentir à l’entreprise un délai supplémentaire justifié.- Avez-vous pris des mesures de surveillance des péages? - Le système informatique qui permet la perception du péage dispose de plusieurs contrôles et édite des états qui retracent toutes les transactions de perception de péage. Ce système est celui d’une multinationale déjà opérationnel chez plusieurs autres sociétés concessionnaires d’autoroutes; il profite donc de toutes les améliorations apportées aux systèmes de contrôle. En plus, ADM a installé dans plusieurs cabines de péage un système de vidéo surveillance pour le contrôle au niveau de chaque cabine de toutes les actions de perception de péage. Ce système renforce les mesures de surveillance et de contrôle.Propos recueillis par Nadia LAMLILI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc