×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie Internationale

L'avenir de la télévision est dans l'Internet

Par L'Economiste | Edition N°:744 Le 11/04/2000 | Partager

. La 37ème édition du marché des programmes MIP-TV à Cannes consacre la suprématie américaine
. Les producteurs cherchent de nouveaux débouchés pour leurs programmes


L'Internet devient la cible privilégiée des producteurs de télévision. C'est du moins ce qui ressort de la 37ème édition du Marché International des Programmes de télévision (MIP-TV) dont l'ouverture a été donnée avant-hier à Cannes. La floraison de chaînes numériques et de nouveaux modes de diffusion poussent les producteurs à décliner le concept de leurs programmes. Il semble que les contenus traditionnellement réservés au petit écran ne feront pas leur fortune. Aujourd'hui, ils sont unanimes: il faut investir de nouveaux supports de diffusion, particulièrement la toile, dans la mesure où le nombre des internautes ne cesse de croître dans le monde. L'un des trois rendez-vous incontournables à travers le monde, le MIP-TV, est une foire internationale où producteurs et diffuseurs venus de plus d'une cinquantaine de pays se retrouvent pour alimenter les grilles d'une centaine de chaînes. Cette édition a consacré la domination des opérateurs américains. Ces derniers occupent 500 stands, suivis des Britanniques (94 stands) et des Français (66 stands). Les Japonais et les Allemands viennent en dernier lieu avec 20 stands chacun.
La première journée du salon a été une occasion pour Mme Catherine Tasca, ministre française de la Culture et de la Communication, d'afficher la volonté de son gouvernement dans le domaine de l'audiovisuel. Dans son intervention, la ministre a évoqué la nécessité de construire une véritable industrie de programmes, dynamique et forte. Et de préciser qu'il ne faut pas démanteler les différents systèmes de soutien à la production et à la diffusion des programmes européens. La part des productions françaises sur le marché international indépendamment des régions francophones laisse à désirer. Les Français ne sont pas les seuls à vivre cette situation. Les pays européens mettent les bouchées doubles pour conquérir les Etats-Unis. L'alliance qui vient d'être signée entre les groupes Pearson, Bertelsmann et GBL s'inscrit dans cette optique. Le nouveau groupe sera leader de la télévision et de la radio en Europe et premier producteur de programmes indépendant au niveau mondial. Bertelsmann et GBL étaient avant associés dans la télévision avec leur société CLT-UFA, déjà numéro un en Europe. La consolidation des parts de cette entité aux Etats-Unis se fera par des acquisitions et des alliances stratégiques.

Mohamed DOUYEB (AFP)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc