×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La Marocaine-Vie: 19,7 millions de DH de bénéfices

Par L'Economiste | Edition N°:2235 Le 16/03/2006 | Partager

. Des actifs investis de 2,6 milliards de DH. L’assureur double le cours de son action en 2005LA compagnie d’assurance La Marocaine-Vie, filiale du groupe Société générale, a dégagé un bénéfice net de 19,7 millions de DH en 2005, en progression de 21%. La société, dirigée par Jean Marie Stein, affiche ainsi un bénéfice par action de 10,7 DH après les 8,84 DH de 2004, alors que la rentabilité des fonds propres (ROE) a atteint 8,8% (7,9% en 2004).Les sinistres à payer en 2005 sont en augmentation de 12% à 206,6 millions de DH, dont 128 millions pour l’activité classique (+20%) et 78 millions pour la bancassurance (+2%). La collecte nette, pour sa part, passe de 174,4 millions de DH en 2004 à 385,4 millions l’exercice suivant. Les provisions mathématiques ressortent à 2,47 milliards de DH, en hausse de 20%.Soutenue par l’augmentation des marges financière (42,1 millions de DH) et d’exploitation (4,7 millions), la société a plus que triplé son résultat brut d’exploitation (+262% à 46,8 millions de DH). Cette hausse significative du RBE ne s’est pas manifestée dans les mêmes proportions sur le résultat net du fait du poids d’un élément exceptionnel, à savoir l’amortissement anticipé du droit d’entrée Société générale marocaine des banques (20,3 millions de DH). Rappelons que la banque détient 28,35% du capital de l’assureur (à fin 2005) et Sogecap 58,72%.Pour ce qui est du rendement des actifs investis, et qui totalisent 2,6 milliards (+18%), il a atteint 6,6% en 2005 après les 5,1% de 2004. Les produits de taux constituent toujours le plus gros des actifs, avec une part de 68,3%, l’immobilier représente 13,2% et les divers investissements 16,5%. Les actions arrivent en dernière position avec à peine 2% des actifs.Si le cours de l’action à la Bourse de Casablanca a largement sur-performé l’indice général en 2005, il affiche une performance mitigée en ce début d’année. L’assureur a doublé le prix de son action en 2005, qui a pris 105,8% à 391 DH au 31 décembre, et tirant dans son sillage et dans les mêmes proportions la capitalisation (718,5 millions de DH). Le Masi avait affiché sur la même période un gain de 22,5%. Mais depuis le début de l’année, et au 14 mars, le cours de l’action La Marocaine-Vie s’est apprécié de 6,13%, largement en dessous de la performance de l’indice général qui a pris 22,5% sur la même période.Tarek HALIM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc