×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    La Banque Populaire projette de doter toutes ses agences de GAB

    Par L'Economiste | Edition N°:818 Le 26/07/2000 | Partager

    De notre correspondant, Ali ABJIOU• Les indicateurs-clés ont connu une amélioration significative depuis la fusion des BP Tanger et TétouanLA Banque Populaire de Tanger-Tétouan affiche une bonne santé en fêtant son premier anniversaire de la fusion entérinée le 1er juillet 1999 entre les entités de Tanger et Tétouan(1). En effet, la BP Tanger-Tétouan a vu ses ressources s'accroître de 9% pour s'établir à fin mars 2000 à 4,335 milliards de DH. Tanger s'arroge la part du lion avec 50%, suivie de Tétouan avec 35%, le reste étant partagé entre Ksar El Kébir et Larache. Ces ressources sont réparties entre 200.000 comptes, dont 60.000 uniquement détenus par des MRE (2,6 milliards de DH), 30.000 par des entreprises et le reste par des particuliers (1,7 milliard de DH entre ces deux derniers).Côté emploi, la hausse a été moins accentuée: 1,2 milliard de DH jusqu'au mois de mars 2000, soit une augmentation de 2,5% par rapport à 1999. Tanger se taille encore la grosse part avec 56% et Tétouan se contente de 25%. La fusion a permis aussi à la BP de Tanger-Tétouan d'améliorer sa position sur le marché. Ainsi, elle dispose de 30% du réseau bancaire, avec 35 agences et 16 guichets automatiques. Le but, selon les responsables de banque, est d'équiper toutes les agences de GAB. Sur les trois dernières années, près de 70 millions de DH ont été investis pour l'installation de nouvelles agences, ainsi que la modernisation de celles déjà existantes.Le siège, sis à Tanger, a vu sa façade complètement réaménagée avec un espace d'accueil plus grand pour la clientèle. La fusion s'est accompagnée d'une réorganisation régionale avec une plus large autonomie, en matière d'octroi de crédits essentiellement. Pour les nouveaux crédits, l'autorisation de la Banque Centrale Populaire n'est nécessaire qu'à partir d' 1,5 million de DH et pour un renouvellement, 2,5 millions de DH. «Des montants qui seront révisés à la hausse sous peu«, précise M. Hassan Amahzoune, directeur général de la BP de Tanger-Tétouan.La fusion des BP de Tanger et Tétouan est la première du genre concernant deux villes. Elle a été suivie par celle des BP d'Agadir, Ouarzazate et Tiznit. Rappelons que si la fusion avait été prévue au début comme une étape pour la privatisation de la banque, elle sert maintenant comme outil de repositionnement stratégique face à un environnement bancaire en pleine mutation. «L'idée de base était de permettre aux banques régionales d'épouser le découpage administratif, tout en leur octroyant une large autonomie«, explique M. Amahzoune. La prochaine étape consistera à doter ces banques régionales d'un directoire et d'un conseil de surveillance.Maison de la jeune entrepriseDepuis un mois déjà, les ouvriers de la Commune s'affairent le long du Boulevard Pasteur et l'Avenue Mohammed V à mettre en place des rampes spéciales pour handicapés sur le bord des trottoirs, financées par la Banque Populaire de Tanger-Tétouan. C'est l'une des actions citoyennes de la banque, note ses responsables. Rappelons que la BP a été la première à installer des rampes d'accès pour chaises roulantes au niveau de ses agences.Cette banque s'occupe aussi de la création d'une Maison de la jeune entreprise à Tétouan. Y collaborent le Ministère des Affaires Générales, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tétouan ainsi que l'Agence pour le Développement du Nord. Le rôle de la Maison de la jeune entreprise consistera à guider les jeunes entrepreneurs, depuis l'étude de leur projet jusqu'au démarrage de l'activité. Son inauguration est prévue pour la fin de l'été.A. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc