×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
International

L’UE prépare le nouveau «Bretton Woods»

Par L'Economiste | Edition N°:2883 Le 17/10/2008 | Partager

. Londres et Berlin proposent de réformer le FMI. L’idée d’une supervision financière européenne relancéeUN vent de panique soufflait jeudi 16 octobre sur les marchés mondiaux, après les pires chutes depuis le krach de 1987 à Tokyo et New York, tandis que l’Europe s’apprêtait à appeler solennellement à un «nouveau Bretton Woods» pour réformer le système financier mondial. A la crise financière, s’ajoute la menace de récession mondiale. Le président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker s’est cependant dit persuadé que les 2.000 milliards d’euros mobilisés dimanche dernier par la zone euro pour assurer la survie des banques et du système financier finiraient par «impressionner les marchés». Mais ces mesures alimentent aussi la peur des investisseurs. Ainsi, trois grandes banques britanniques concernées par le plan de sauvetage (HBOS, Lloyds TSB et RBS) ont chuté mercredi à Londres, les actionnaires craignant de ne pas recevoir avant longtemps leurs dividendes. A Bruxelles, au second jour de leur sommet, les dirigeants européens ont appelé à une refonte du système financier mondial, avant une rencontre samedi prochain avec le président américain George W. Bush à Camp David. Après le soutien des 27 membres de l’UE aux mesures prises dimanche dernier par les pays de la zone euro pour enrayer la crise, les Européens veulent profiter de cette démonstration d’unité pour obtenir «un nouveau Bretton Woods». Paris et Londres veulent associer à cet effort le G8 et les grandes économies émergentes. Londres et Berlin proposent aussi de réformer le Fonds monétaire international (FMI) pour lui donner un rôle de supervision mondiale. L’Europe reproche aux Etats-Unis d’être en partie responsables de la crise financière pour avoir refusé depuis des années tout durcissement du contrôle des marchés financiers. Par ailleurs, Bruxelles veut relancer l’idée d’un «système coordonné de supervision du secteur financier européen», aujourd’hui émietté au niveau national. Mais l’UE n’a jamais réussi à parler d’une seule voix sur cette question.


Les Bourses internationales replongent

Après les plongeons de 11,41% à Tokyo et de 7,87% à New York, les Bourses européennes ont connu hier une nouvelle journée noire: la Bourse de Paris lâchait à nouveau près de 6%, le CAC 40 abandonnant 5,90%, tandis que la Bourse de Francfort perdait 5,53% dans un marché toujours plombé par les craintes de récession américaine. Les autres marchés d’Asie ont subi la même descente aux enfers. En clôture, Séoul a perdu 9,4%, Sydney 6,7% et Shangai 4,25%. J. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]miste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc