×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
International

Duel acharné entre McCain et Obama

Par L'Economiste | Edition N°:2883 Le 17/10/2008 | Partager

. Le candidat démocrate en sort vainqueur A la fin du débat McCain-Obama, le verdict des téléspectateurs est tombé sans appel. Selon CNN, 58% des personnes ayant regardé le débat ont estimé que le candidat démocrate en était sorti vainqueur contre 31% qui ont désigné McCain. Un autre sondage réalisé par la chaîne CBS auprès d’électeurs indécis donnait un net avantage au sénateur de l’Illinois (53% contre 22%). Le candidat républicain, John McCain, avait de la peine mercredi dernier à contenir son agacement alors qu’il essayait en vain de pousser son adversaire démocrate à la faute. Constamment sur l’offensive, accusant Obama de «ne pas dire la vérité» aux Américains, le sénateur de l’Arizona n’est pas parvenu à déstabiliser son adversaire, serein sous les attaques. Le sénateur de l’Arizona est l’auteur de la petite phrase qui restera dans les mémoires: «Sénateur Obama, je ne suis pas le président Bush». «Si je confonds par erreur votre politique et celle de George Bush, c’est parce que sur les problèmes économiques essentiels qui intéressent le peuple américain, sur la politique fiscale, la politique énergétique, les priorités de dépenses, vous avez été un fervent partisan du président Bush», a rétorqué Obama. A plus de 20 reprises, McCain a cité «Joe le plombier», figure de l’Américain moyen victime de la crise économique. Il a critiqué le plan fiscal de Obama qui prévoit des hausses d’impôts pour les ménages gagnant plus de 250.000 dollars par an et qui, selon McCain, nuirait à «Joe le plombier». «Avec Obama, Joe, c’est ta richesse qui sera redistribuée», a dit McCain. «Je ne suis pas sûre que McCain soit très satisfait de lui-même ce soir, car il a passé trop de temps à lancer des attaques sur des sujets qui ne préoccupent pas les gens», a estimé Jennifer Granholm, gouverneur démocrate de l’Etat clef du Michigan, à l’issue du débat. Elle faisait référence aux attaques de McCain sur les liens supposés de M. Obama avec William Ayers, un ancien militant d’extrême gauche des années 60 et présenté par les républicains comme un «terroriste».Cependant, les 2 candidats sont d’accord pour réduire la dépendance énergétique envers le Venezuela et les pays du Moyen-Orient.J. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc