×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Irak: Le monde retient son souffle

Par L'Economiste | Edition N°:1491 Le 04/04/2003 | Partager

. Les alliés seraient aux portes de Bagdad L'heure redoutable est peut-être arrivée. Les Américains s'approchent de la capitale Bagdad. A l'heure où nous mettions sous presse, les alliés étaient jeudi aux portes de la ville, parvenant aux abords de l'aéroport Saddam Hossein au sud-ouest. C'est ce que rapporte en tout cas différentes agences de presse. Des combats nocturnes avaient fait 500 morts irakiens, selon les Américains, alors que la guerre entrait dans sa troisième semaine. Le ministre irakien de l'Information, Mohammed Saïd al-Sahhaf, a nié toute percée américaine en direction de Bagdad, dénonçant des «allégations» destinées à «masquer l'échec» des Etats-Unis. «Ils ne sont même pas à 100 miles (160 km) de Bagdad», a-t-il assuré. Le franchissement du pont sur l'Euphrate à 30-40 km au sud de la capitale par la 3e Division d'infanterie américaine (3ID) est attesté par un correspondant de l'AFP accompagnant cette unité, qui a vu les Américains poursuivre leur progression vers la capitale. Depuis, quelque 6.000 véhicules militaires américains l'ont traversé, selon Peter Grant, de la BBC (radio), incorporé dans l'armée américaine. A trois reprises, des forces irakiennes faisant partie de la Garde républicaine spéciale, le corps d'élite du régime de Saddam Hossein, ont tenté de reprendre le pont. Ces combats ont fait 500 morts irakiens, selon le commandant John Altman, responsable des services de renseignement dans la 1re brigade de la 3ID. Deux soldats américains ont également été tués par de probables tirs de roquettes RPG, sur la rive occidentale de l'Euphrate dans le centre du pays, a par ailleurs indiqué à l'AFP le général américain Buford Blount, commandant de la 3ID. Mercredi, l'armée américaine avait réussi à faire sauter le verrou de Kerbala (80 km au sud de Bagdad) et à franchir le Tigre à la hauteur d'Al-Kout (150 km au sud-est de Bagdad). Avant ces incidents, les Américains déploraient 49 morts depuis le début de la guerre, le 20 mars, 150 blessés, 7 prisonniers et 15 disparus. Depuis plusieurs jours, les Irakiens ont multiplié, à Bagdad et dans ses faubourgs, les feux de fosses remplies de pétrole, recouvrant ainsi la capitale d'un épais nuage noir irrespirable. Dans le sud du pays, les forces britanniques, engagées dans le contrôle de Bassora, font face à la résistance d'un millier de miliciens irakiens, associés aux troupes régulières qui se sont repliées dans la ville, a indiqué jeudi un porte-parole militaire britannique. Sur le plan diplomatique, le secrétaire d'Etat américain, Colin Powell, a débuté jeudi au siège de l'OTAN à Bruxelles ses entretiens en recevant le secrétaire général de l'Alliance, George Robertson. Il devait ensuite enchaîner une série de rencontres bilatérales avec la plupart des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne et de l'OTAN, ainsi qu'avec son homologue russe, Igor Ivanov. A l'issue de ses entretiens avec Powell, le ministre français des Affaires étrangères, Dominique de Villepin, a estimé qu'ils avaient été «amicaux, francs et tournés vers l'avenir», selon une source diplomatique française. Synthèse L'Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc