×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Informatique: Attention, les virus attaquent!

Par L'Economiste | Edition N°:1169 Le 21/12/2001 | Partager

. La liste des dix virus les plus répandus en 2001 vient d'être publiée par un éditeur de logicielsMéfiance. Une liste des dix virus les plus prévalents en 2001 a été publiée récemment par Panda Software, éditeur de logiciels antivirus. Cette liste est basée sur le nombre d'incidents virus rapportés ou détectés. Elle est compilée en utilisant les données des services du support technique de l'entreprise dans les 45 pays autour du monde où elle est représentée ainsi que celles provenant de l'antivirus gratuit en ligne, Panda ActiveScan, indique un rapport diffusé dans le site de la neteconomie.com. Sircam (W32/Sircam) est en tête du classement de cette année. Il a été responsable de plus de 24% de toutes les infections enregistrées. Disembowler (W32/Disembowler), second en tête de liste, a été rapporté dans plus de 18% des cas. Le troisième virus le plus détecté était le polyvalent MTX(W32/MTX). Ce virus/ver/cheval de Troie était responsable de plus de 12% des infections. L'autre virus dans la liste est Hybris. Ce ver persistant a figuré dans toutes les listes mensuelles des dix virus les plus infectants. Il a été découvert à la fin de l'année dernière et ne montre toujours pas de signe de diminution. Cette année, il a été responsable de plus de 10% des cas. VBS/Help, encore connu sous le nom de Happytime, a aussi refusé de disparaître et a continuellement infecté des ordinateurs depuis avril dernier. D'autres codes malveillants, tels que Magistr.B ou Navidad.B figurent aussi dans la liste, avec l'explosif Badtrans.B. Malgré son apparition récente, il totalise plus de 5% des infections rapportées tout au long de l'année. Nimda.A occupe un rang élevé bien qu'il soit apparu dans la deuxième moitié de l'année. Son variant Nimda.D compte aussi parmi les dix premiers avec un taux d'apparition de plus de 3%. Ce virus est du type mass-mailing e-mail et peut se déclencher automatiquement sous Outlook. Les chiffres de cette année suggèrent que deux tendances claires sont émergentes. Premièrement, des virus comme Badtrans qui causent des épidémies initialement explosives mais qui disparaissent progressivement par la suite et ceux comme Hybris ou MTX qui maintiennent un niveau d'activité constant au cours d'une période prolongée. Par ailleurs, 29 Etats ont signé récemment la Convention internationale de lutte contre la cybercriminalité à Budapest en Hongrie. Objectifs: limiter l'activité criminelle sur Internet, à savoir le piratage de logiciels, les escroqueries à la carte bancaire, la propagation de virus informatiques, les sites xénophobes appelant à la violence, la pornographie enfantine en ligne et bien sûr le cyberterrorisme. A noter que le piratage des logiciels aurait entraîné un manque à gagner, en un an, de 991 millions de dollars de recettes fiscales pour les seuls Etats-Unis. Les dégâts causés par des virus informatiques ont été chiffrés à près de 12 milliards de dollars. Fatim-Zahra TOHRY


. La gestion des ressources hydriques en colloque «L'importance des ressources hydriques, la pauvreté et la gestion efficiente de l'eau» est le thème d'un colloque qui a entamé mercredi dernier ses travaux au Caire. Des représentants d'ONG et d'experts en matière d'environnement et de développement venus de plusieurs pays du pourtour méditerranéen étaient au rendez-vous. Le Maroc était représenté à ce colloque par une délégation composée de responsables des ministères de l'Equipement et de l'Aménagement du Territoire, de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Environnement ainsi que de représentants d'associations de la société civile, actives dans le domaine de l'environnement.. Solutechq 2002 à CasablancaLa quatrième édition de Solutechq (solutions et techniques pour la qualité, la sécurité et l'environnement) aura lieu du 7 au 9 mars 2002 à Casablanca. Selon Djamila Berrada-Chérif, directeur général de l'agence Autograph et commissaire du salon Solutechq, des experts mondiaux en la matière seront au rendez-vous. Il s'agit notamment de Michel Chauvel, membre de l'Académie mondiale et prix Ramsès Europe. Il discutera entre autres de la “problématique de la certification et après la certification que faire?”.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc