×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fruit Of The Loom Maroc change de nom

Par L'Economiste | Edition N°:2668 Le 07/12/2007 | Partager

. Elle devient Fruit of The Loom Textile. Opération effective le 31 décembre LA société de textile-habillement Fruit Of The Loom Maroc (FOLM), filiale de la grande firme américaine Fruit Of The Loom (FOL), devient Fruit Of The Loom Textile (FOLT). À partir du 31 décembre prochain, l’ancienne entité sera de fait absorbée par FOLT. Toutefois, d’après ses responsables, aucun changement de fond ne sera opéré. FOLM transmettra donc son patrimoine à FOLT, qui continuera à fonctionner au même titre que la société absorbée, dans les mêmes locaux et avec le même personnel. La fusion n’aura d’effet que «sur le papier», dit-on.FOLT, spécialisée dans la fabrication de tissu, a été créée en 2005. Son chiffre d’affaires annuel prévisionnel est estimé à près de 1,5 milliards de DH. FOLM a, quant à elle, été créée en 1994.Fruit Of The Loom (FOL) œuvre dans la production de tissus pour les tee-shirts, sweat-shirts et joggings. Une activité en amont du secteur du textile pour le moment épargnée par la concurrence chinoise.En 2005, la société avait choisi de délocaliser sa production au Royaume (www.leconomiste.com). Ce qui avait nécessité la fermeture de ses unités irlandaises et le licenciement de près de 650 personnes. FOL a donc signé avec l’Etat marocain une convention pour la création d’une nouvelle unité industrielle de filature, de tissage et de teinture à Skhirat. L’opération comprenait l’extension de son site à Salé, employant près de 1.800 personnes. Le montant total de l’investissement s’est élevé à quelque 1,4 milliard de DH, avec la contribution du fonds Hassan II pour le développement et le fonds de promotion des investissements. Le démarrage de l’activité était prévu pour juillet 2007, mais a été reporté à une date ultérieure, en raison de retards liés aux appels d’offres pour la construction du site. Grâce à ce projet, FOL prévoit la création de près de 1.150 emplois supplémentaires.Les opérateurs du secteur du textile ont connu moult désagréments par le passé. Notamment avec la fin de l’accord multifibres et l’intensification de la concurrence à l’échelle internationale. Dernièrement, le secteur commence à reprendre du souffle. Le nouveau positionnement sur les produits fast fashion, moyen et haut de gamme, la proximité avec l’Europe et l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis, sont les principaux atouts qui lui ont sauvé la mise. Les produits marocains trouvent toujours preneurs sur le marché européen, et de grands investisseurs sont attirés par la plate-forme d’exportation qu’est devenu le Royaume: à l’instar de FOL, l’espagnol Tavex ou encore l’italien Legler.Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc