×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Festival de Dakhla
Franc succès pour un concept unique

Par L'Economiste | Edition N°:3224 Le 03/03/2010 | Partager

. Programme varié: Chant, sport, rencontres… . Nouveau souffle pour l’économie locale. Réalisation du plus grand drapeau au mondeLe festival de Dakhla, clôturé dimanche dernier, est devenu désormais un rendez-vous incontournable qui réunit artistes et sportifs des quatre coins du monde. Durant trois jours, toute la ville a vibré aux rythmes du désert. L’évènement a été couvert par plusieurs chaines étrangères et nationales dont Radio Atlantic qui a mis sur place un petit studio afin de partager en direct les moments forts de l’évènement avec ses auditeurs toujours fidèles à leur rendez-vous «Atlantic Café». Les festivaliers, placés dans un bivouac unique en son genre, ont pu vivre des émotions singulières et gardé des souvenirs inoubliables. Au programme de cette 4e édition, des concerts donnés par de grands noms de la chanson nationale et internationale pour ne citer que Abdel Hadi Belkhayat, Saida Charaf et Youssou Ndour. Ce dernier a d’ailleurs profité de l’occasion pour présenter son tout dernier album. Et à l’instar des éditions précédentes, le festival a mis à l’honneur des sports de vent et a accueilli les champions du monde de glisse autour d’une compétition. L’évènement a été également l’occasion pour réunir des «femmes d’ici et d’ailleurs», et créer un espace d’échange et de partage d’expériences et de savoir faire entre les femmes de la région, les championnes de glisse et des représentantes de la presse. Le festival a apporté à cette région d'à peu près 150 milles habitants un dynamisme, non seulement culturel et artistique mais aussi économique. En effet, il a donné un nouveau souffle à plusieurs secteurs: hôtellerie, restauration, commerce… et a fait renaître plusieurs métiers estivaux qui ne fleurissent qu’en été, comme la location des 4x4, du matériel pour le surf… Seul bémol, la persistance de problèmes de télécommunications. «Outre l’enrichissement culturel de la région, le festival de Dakhla a considérablement dynamisé le tissu économique de la région, preuve en est la refonte complète de la baie où se sont installés de prestigieux hôtels. De nombreux investissements en cours vont permettre de renforcer les structures existantes», selon Hamid Chabar, wali de la région Oued Eddahab-Lagouira.Autre évènement phare de cette édition, c’est l’annonce de la réalisation du plus grand drapeau au monde. Ce dernier sera prêt dans moins de deux mois, et s’étendra sur une superficie de plus de quatre hectares. «L’idée est de faire renaitre le sentiment de citoyenneté et d’appartenance, notamment chez la jeune génération», a confirmé Mehdi Bensaid, président du Cercle Des Jeunes Démocrates Marocains, initiateur du projet. Le drapeau sera fabriqué entre Casablanca et Dakhla et sera offert à la Wilaya de cette dernière. «L’évènement sera précédé d’une grande compagne de sensibilisation élargie dans le but d’ancrer les valeurs de la citoyenneté et l’amour de la patrie», a assuré Bensaid.Bouchra Alaoui Ismaili

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc