×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Externalisation des GAB
Deux clients pour Wincor Nixdorf

Par L'Economiste | Edition N°:2671 Le 12/12/2007 | Partager

. BMCE Bank et Crédit du Maroc ont déjà signé. Les terminaux hors site pour commencerWincor Nixdorf Maroc a officiellement inauguré son monitoring center, hier à Casablanca. Le vice-président de la société allemande, Stefan Auerbach, s’est d’ailleurs déplacé pour l’occasion (cf. www.leconomiste.com). Ce nouveau centre est destiné à l’externalisation des services de guichets automatiques bancaires (GAB). BMCE Bank et Crédit du Maroc ont déjà choisi de confier leur activité GAB à Wincor Nixdorf, mais seulement pour les terminaux hors site (aéroports, gares, etc.). «C’est un début, il est normal que les institutions préfèrent tester le service», convient Saïd Wahbi, administrateur directeur général de la filiale Maroc. Mais, selon lui, les banques marocaines sont arrivées à un stade de maturité suffisant pour ce genre de contrats. «Ainsi, elles peuvent réellement se consacrer à leur métier de base, c’est-à-dire la prestation de services et l’octroi de crédit».Le transport de l’argent sera assuré par les partenaires traditionnels de Wincor, c’est-à-dire Brink’s et Groupe 4. «Ce que nous offrons, c’est littéralement un service clés en main», explique Wahbi. Auerbach a également annoncé que huit nouvelles succursales verraient le jour d’ici 2010, portant leur nombre à une trentaine. «Etre encore plus présent partout au Maroc afin d’offrir des services de proximité», voilà l’objectif qu’il poursuit.Par ailleurs, le Maroc a été désigné centre de compétences pour les 22 pays du Maghreb et de l’Afrique francophone où Wincor Nixdorf opère actuellement. Le point central du sud est assuré, quant à lui, à la filiale sud-africaine du groupe. Ce dernier a visiblement le vent dans les voiles. «Nous étudions également des projets en Russie et en Inde», a annoncé Auerbach.Wincor Nixdorf Maroc compte aussi introduire peu à peu sa technologie «multicanal». «Le GAB est appelé à jouer un rôle important en prenant en charge plus de 70% des opérations qui se faisaient auparavant en agence. Dépôt valorisé de billets de banque, dépôt de chèques, change de devises, paiement de factures et de pensions et distribution de timbres. Ce que la filiale marocaine appelle la «banque de demain» devrait s’imposer progressivement au cours de la prochaine année.


CA: 400 millions de DH

Wincor Nixdorf AG publiait, hier matin, les résultats de sa dernière année fiscale. En 2006/07, les ventes globales de la société allemande ont cru de 10% et les bénéfices de 16%. L’augmentation la plus importante a été réalisée par les régions de l’Asie du Pacifique et de l’Afrique (30%). La croissance des bénéfices nets pour cette même période s’est fixée à 33%. La filiale marocaine a, de son côté, atteint un chiffre d’affaires de 400 millions de DH pour ce même exercice.Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc