×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Coup double pour le groupe Mekouar

    Par L'Economiste | Edition N°:599 Le 21/09/1999 | Partager

    · Deux extensions et une nouvelle société de distribution

    · Elargissement de la capacité de Coppex et de MCE

    · Investissement de près de 25 millions de DH

    Bien que le secteur textile ne soit pas au summum de sa forme, certaines de ses entreprises continuent à prospérer. C'est le cas du groupe Mekouar qui inaugurait au mois de mars dernier une de ses toutes dernières unités de confection. Coppex a été créée pour désengorger l'activité de la société mère MCE (Manufacture de Confection à l'Export). Elle a démarré avec un tiers du personnel, soit 30 personnes, et ne comptait atteindre sa vitesse de croisière qu'un an plus tard. "Mais en l'espace de six mois, nous sommes arrivés à saturation", explique M. Rachid Mekouar, directeur général de la société. D'un tempérament fonceur, il a pris des engagements fermes envers les donneurs d'ordre, alors que ses effectifs étaient insuffisants. C'est ainsi que Coppex a pu réaliser avant l'été plus de 80% du chiffre d'affaires prévisionnel.

    Aujourd'hui, l'activité de Coppex est arrivée à saturation, (400 personnes) et pour gérer le flux de commandes, le groupe Mekouar crée une nouvelle unité à Oukacha, dans le quartier industriel de Casablanca. Les nouveaux locaux, qui s'étendent sur 7.000 m2, serviront à l'extension de Coppex mais aussi à Mckor International, l'agrandissement de MCE. Le démarrage est prévu après le mois de Ramadan, soit en janvier 2000. Cette structure est disposée à recevoir 250 ouvrières supplémentaires pour Coppex. L'investissement pour l'extension est évalué à environ 6 millions de DH. Le chiffre d'affaires annuel avoisine les 40 millions de DH.
    Dans les nouveaux locaux, le premier étage sera consacré à MCE (démarrage avec 30 personnes et à terme l'effectif passera à 600) pour une nouvelle affaire. En effet, la maison mère vient de décrocher un marché militaire (le groupe fabrique uniquement pour l'export) dont le cahier des charges nécessite beaucoup de "rigueur et de technicité". Ce qui explique l'installation dans un nouveau local. L'investissement à moyen terme est situé entre 15 et 20 millions de DH, pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 40 millions de DH. "Toutefois, indique M. Mekouar, le démarrage sera plus lent, car après tous ces investissements, nous abordons maintenant une phase de consolidation". Pour cela, il compte créer une cellule de finance et d'audit permanente pour mieux maîtriser ses coûts.


    Redafil


    Deux extensions et une création d'entreprise pour le groupe Mekouar. Il s'agit de la société Redafil qui importe du fil d'Extrême-Orient. Opérationnelle depuis 5 mois à peine, cette entité a déjà réalisé un chiffre d'affaires de 18 millions de DH et il en est prévu 45 millions au bout d'une année. Le fil importé répond à toutes les normes internationales et est disponible en 300 coloris différents. Dans le stock de Redafil se trouvent en permanence 300 coloris et 1.400.000 cônes. Cette marchandise est destinée aussi bien à ses besoins personnels qu'à l'approvisionnement du marché national, le prix de vente étant moins cher que celui du fil local.
    Pour ce projet, il est prévu de construire une unité de teinture pour les couleurs non disponibles. Pendant un an, des techniciens étrangers viendront s'installer sur place pour mettre sur pied l'usine et former le personnel. Par la suite, la marchandise sera écoulée à Casablanca par leur réseau de distribution (Sidi Maârouf, Aïn Sebaâ et Bouskoura) et à l'échelle nationale par des revendeurs, en attendant qu'ils installent leurs propres points de vente. Ils s'attaqueront ensuite à la Tunisie.

    Radia LAHLOU

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc