×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Cosmétique: Avon récompense ses meilleurs vendeurs

Par L'Economiste | Edition N°:1848 Le 07/09/2004 | Partager

. La multinationale envisage la création de 13 points de livraison. La commercialisation du «Botox» pour bientôt Etre belle et rester jeune. Les groupes de cosmétique mondiaux tablent sur ces deux vieux rêves de femmes. Avon Maroc ne déroge pas à la règle en récompensant samedi dernier à Rabat ses meilleurs vendeurs pour 2004. En fait, la conférence nationale des ventes est un événement conçu pour reconnaître les meilleures performances et motiver l’ensemble de la force de vente. Avon est présent au Maroc depuis le début des années 90 mais dans la distribution seulement. La filiale marocaine du groupe américain est la première antenne de la société dans le monde arabe et la deuxième sur le continent après l’Afrique du Sud. L’implantation au Maroc, il y a 3 ans, fait partie de la stratégie mondiale de la multinationale qui a ainsi mis pied sur les marchés arabes et maghrébins. Les produits Avon sont vendus directement aux clientes. Les représentantes de cette marque de cosmétique ne possèdent pas de magasins. La vente se fait en général par le biais de connaissances, de collègues ou de membres de la famille. Les structures de vente sont composées de 26 chefs de zone (zone manager), qui travaillent avec 300 chefs d’unité ou de groupe (Unit leader). Ces personnes font le relais avec les représentantes. Avon Maroc cible toute femme âgée entre 15 et 59 ans. La gent masculine n’est pas en reste. La filiale de cosmétique propose une large gamme de produits pour les hommes.Depuis juin 2001, la compagnie a investi près de 50 millions de DH dans l’infrastructure et la mise en place des structures. En trois ans, la filiale marocaine revendique 6.000 représentantes. «Notre ambition est d’arriver à 10.000 représentantes pour le dernier trimestre 2004», confie Anouar Atmani, DG d’Avon Maroc. Les représentantes perçoivent 33% de marge ou bien une remise de 25%. En contrepartie, elles ont réalisé 9,9 millions de DH de chiffre d’affaires en 2004. Avec 450 produits proposés sur le marché, Avon Maroc affiche près de 1,4% de part de marché et un chiffre d’affaires de près de 30 millions de DH. Concernant la concurrence, Atmani en parle plutôt en bons termes: «Il y a énormément de compagnies de vente directe avec lesquelles on s’entend très bien. Nous avons mis en place des associations de vente dans plusieurs pays», a-t-il ajouté. La compagnie envisage la création de 13 points de livraison (pick-up points) dans les différentes villes du pays et l’ouverture de deux centres de services à Casablanca et Rabat. «Certes, les exercices précédents sont déficitaires, mais nous commencerons à être bénéficiaires à partir de 2006», explique Atmani. Le marché du cosmétique est en expansion dans le monde. Le DG d’Avon Maroc déclare être très confiant dans le marché marocain. Avon annonce également le lancement du Botox, un produit qui fait fureur aux Etats-Unis et en Europe. Utilisé en médecine esthétique, le Botox est destiné à lutter contre les effets du vieillissement.


Pour la petite histoire

Avon a vu le jour il y a plus de 100 ans, aux Etats-Unis, grâce à David Mc Connell. Il faisait du porte-à-porte pour vendre des encyclopédies et des livres. Et pour vendre plus, il offrait des petits flacons de parfum à ses clients. Finalement, il se voue à la vente de parfums. Dès 1939, la société prend l’appellation de «Avon». Aujourd’hui, Avon brigue la première place mondiale dans la vente directe de produits de beauté. Fadwa EL GHAZI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc