×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Coopération Nord-Sud
Un centre de formation initié par la Banque mondiale

Par L'Economiste | Edition N°:1783 Le 04/06/2004 | Partager

. Destiné à la région Mena, il est basé à Marseille. Le Centre se propose de renforcer l’échange de savoir et le transfert de technologieC’est une première dans la région méditerranéenne. La Banque mondiale, en partenariat avec la ville de Marseille et l’Institut de la Méditerranée, a mis en place un centre pour la connaissance en faveur des pays de la région Mena. Cette représentation, basée à Marseille, se donne pour objectif le renforcement des moyens d’échange de savoir et de transfert des connaissances de l’Europe vers les pays de la rive sud de la Méditerranée.L’initiative intervient pour aider la région Mena à faire face aux enjeux économiques et sociaux nés de l’intégration graduelle dans l’espace mondial, avec à terme la constitution de zones de libre-échange. La création d’emploi, l’assainissement urbain, l’amélioration des services de santé, de transport et d’éducation sont autant de domaines dans lesquels les pays européens peuvent assister efficacement les pays du Sud de la Méditerranée avant l’échéance fatidique de 2010. Dans ce dessein, le Centre se propose d’améliorer les capacités des institutions gouvernementales et des réseaux d’experts de la région Mena ainsi que d’organiser des programmes et des ateliers de formation régionaux. Ses activités porteront dans un premier temps sur quatre domaines considérés prioritaires pour la région: la connaissance au service du développement, l’éducation et l’emploi (tout particulièrement, les problèmes qui touchent les jeunes), la gestion des zones urbaines, la gouvernance et la transparence. Les questions concernant l’eau, la santé et le développement d’infrastructures pourront êtres inscrites également au programme du Centre dès l’année prochaine. Des synergies devront être développées entre les programmes de la Banque mondiale et ceux de la Commission européenne, visant à renforcer les capacités dans la région. Doté de technologies modernes de vidéoconférence, le Centre assurera un accès interactif à plus de 60 pays de la région pour permettre aux spécialistes du développement de communiquer avec leurs homologues d’Europe et d’ailleurs. Des institutions régionales telles que les centres de formation, les réseaux professionnels, les universités et les groupes de réflexion seront appelés à jouer un rôle moteur en tant que vecteurs et fournisseurs de connaissances.


Activités

Le Centre projette d’organiser dès la rentrée prochaine un forum sur la connaissance au service du développement, l’occasion de lancer le débat sur les bénéfices des économies fondées sur le savoir. Ce symposium verra la participation de représentants du secteur privé et d’organismes gouvernementaux des pays de la région Mena, dont le Maroc, et d’Europe ainsi que des responsables de la Banque mondiale. Le Forum fait suite à une première réunion organisée à Marseille en 2002, qui avait mis en évidence la nécessité de saisir les nouvelles opportunités de croissance offertes par l’économie du savoir, pour relever le défi que pose la situation de l’emploi dans la région Mena. Plus d’informations sur le site www.worldbank.org/marseille2004.Bouchaïb EL YAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc