×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Contrat rempli pour l’ONCF

Par L'Economiste | Edition N°:3311 Le 02/07/2010 | Partager

. Contrat-programme 2005-2009, les indicateurs au vert. Réouverture de la gare Rabat-villeL’année 2009 marque la fin du plan quinquennal 2005-2009. Le bilan est positif au regard des indicateurs au vert et des engagements largement tenus par rapport au contrat-programme Etat-ONCF: un résultat d’exploitation cumulé de 3,8 milliards de DH, une capacité d’autofinancement cumulée de 6,1 milliards de DH, en hausse respectivement de 53 et 61% par rapport aux objectifs fixés par le contrat.En effet, au terme de cette année de fin de cycle, l’ONCF a réalisé la totalité du programme d’investissement de 18 milliards de DH et ce, en conduisant à terme tous les projets structurants visant la mise à niveau du réseau, le renforcement du parc du matériel de transport et la modernisation des infrastructures d’accueil à travers le nouveau concept de gare. Lors du conseil d’administration, tenu mercredi dernier à Rabat, Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office, a commenté les résultats de l’année 2009 qui a été fortement marquée par une conjoncture internationale défavorable. En effet, et malgré le trend haussier que continue d’afficher l’activité voyageurs (+9,7%), les résultats globaux se sont inscrits en léger recul par rapport à 2008. En cause, la baisse de 17,7% accusée par l’activité fret. Toutefois, l’année 2010 s’annonce sous de bons auspices, les résultats enregistrés au terme du 1er semestre affichant une hausse de 40% par rapport à la même période 2009. Le conseil, présidé par le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, a été également l’occasion de s’arrêter sur les dernières réalisations de l’Office. D’une part, la modernisation de la ligne de Tanger qui a nécessité une enveloppe de 1,82 millard de DH et qui a permis de réduire le temps du trajet entre Casablanca et Tanger d’une heure, en passant par la nouvelle liaison directe de 45 km entre Sidi Yahia et Machraâ Belksiri et évitant par là le détour par Sidi Kacem. La modernisation de la ligne de Tanger permettra de drainer au rail un trafic estimé à 5 millions de voyageurs à l’horizon 2014 au lieu de 1,8 actuellement. Par ailleurs, et après 30 mois de travaux et un investissement de 40 millions de DH, la journée de mercredi a été également l’occasion d’inaugurer la gare Rabat-ville. Cette nouvelle réalisation, dont l’espace d’accueil a été multiplié par trois, s’étend désormais sur trois niveaux offrant aux voyageurs un cadre moderne et fonctionnel. La gare abrite une vingtaine d’enseignes et divers services (location de voitures, téléphonie, kiosque…). Ce projet de modernisation de la gare permettra de faire face à l’augmentation du trafic attendue, soit 12 millions de voyageurs à l’horizon 2014 contre 7 millions actuellement.F.Z.A. & J.E.H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc