×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprise Internationale

Construction routière : Bouygues fusionne ses filiales Colas et SCREG

Par L'Economiste | Edition N°:239 Le 18/07/1996 | Partager


Pour améliorer sa croissance externe, la société Colas, contrôlée à hauteur de 59% par le groupe Bouygues, va racheter SCREG, contrôlée à 100% par le numéro un français du bâtiment. Cette opération, dont le coût s'élève à 1,4 milliard de Francs (1FF=1,70DH) sera financée par augmentation de capital, émission d'obligations et par emprunt, rapporte Les Echos.
Cette acquisition va donner naissance à un géant de la construction de routes pesant près de 26 milliards de Francs. Etant complémentaires, les deux groupes vont en effet générer "un pôle routier sans équivalent", affirme la direction.

Pour Bouygues, cette opération sera bénéfique aussi bien sur le plan industriel que financier. Ainsi, elle lui permettra de renforcer son activité de construction des routes et, partant, de développer son activité BTP.
Sur le plan financier, la cession de SCREG fait partie d'un programme de cessions d'actifs d'un montant de 3 milliards de Francs.

Selon Les Echos, la société Colas (19,5 milliards de Francs de chiffre d'affaires en 1995) table sur cette fusion pour accélérer son implantation à l'étranger. Cette internationalisation est d'autant plus importante que l'activité sur le marché français est appelée à baisser de 4 à 5% cette année.
Déjà en 1995, le chiffre d'affaires réalisé par le numéro un mondial de la construction routière à l'étranger s'élevait à 7,2 milliards de Francs, contre un peu plus d'un milliard pour SCREG.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc