×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Comment Tanger Med rééquilibre la région

Par L'Economiste | Edition N°:2177 Le 22/12/2005 | Partager

. Un aménagement intégré: Port, zones franches et liaisons ferroviaires. 112.000 emplois attendus pour près de 15 milliards de DH d’investissementTanger Med se présente aujourd’hui comme la pièce maîtresse d’un développement intégré de la région Nord du pays. L’ouvrage comporte plusieurs terminaux (2 terminaux à conteneurs, 1 terminal céréalier, 1 terminal TIR et passagers, 1 terminal de marchandises diverses et 1 terminal pétrolier) adossés à 4 zones franches (logistique, industrielle, commerciale et touristique). Le port vise à capter une partie du trafic de transbordement régional de conteneurs et du trafic import-export national. La capacité en trafic de Tanger Med est estimée à plus de 3 millions d’EVP (équivalents vingt pieds) annuellement. «C’est un projet qui a pour premier objectif de créer une zone économique spéciale pour développer la région du Nord. La réussite du projet portuaire et la croissance rapide des volumes sont des leviers importants pour l’émergence des zones franches créatrices de valeur et d’emplois», souligne Mehdi Belghiti, directeur de la planification stratégique à Comanav. Ainsi, le futur port de Tanger Med permettra de transformer les atouts du Maroc en investissements nationaux et internationaux, en emplois et en croissance économique. Ce sont plus de 112.000 emplois qui sont attendus pour 15 milliards de DH d’investissement. La stratégie des pouvoirs publics dans la région s’articule autour de la création d’emplois, la promotion des exportations, le rééquilibrage de l’aménagement du Nord, la reconfiguration de la carte portuaire nationale et le développement touristique. En effet, dès 2007, le port de Tanger Med permettra de désengorger la ville de Tanger pour en faire un pôle touristique et culturel à part entière. «Grâce au projet Tanger Med, situé au croisement des routes maritimes mondiales, et à son impact économique et social sur la région du Nord, celle-ci pourra désormais se positionner comme porte d’entrée à l’Europe, qui reste avec les Etats-Unis et la Chine les principaux marchés économiques», fait remarquer Mohammed Hachami, directeur général en charge des opérations portuaires à Comanav. Par ailleurs, grâce à son positionnement comme port ouvert, multi-utilisateurs, le port sera compétitif particulièrement pour l’import-export national. «Plutôt que d’avoir un port rapidement saturé, le souci principal de TMSA est d’avoir un port compétitif fréquenté par un nombre important de compagnies maritimes permettant de faire jouer la concurrence sur les taux de fret», fait remarquer Belghiti. Les concessions des 2 terminaux à conteneurs ont été conditionnées par des garanties de volumes minimums de près de 3 millions d’EVP à l’horizon 2013. Ces seuils minimums auront un effet stimulateur pour le développement des zones franches attenantes au port. «Les industriels ne vont s’installer dans les zones franches que si les compagnies desservant le port leur assurent une desserte d’un réseau mondial à des taux de fret compétitifs», précise HachamiL’état d’avancement des travaux et la qualité des adjudicataires des terminaux à conteneurs sont des garants forts pour la réussite de ce projet titanesque.


Zones franches: Les cadeaux de l’Etat

- Exonération pour les marchandises entrant ou sortant de la zone franche, de tous droits, taxes ou surtaxes frappant l’importation, la circulation, la consommation, la production ou l’exportation.- Réduction de l’impôt sur les sociétés et de l’impôt général sur le revenu.- Exonération des droits d’enregistrement et de timbre pour les actes de constitution et d’augmentation de capital, ainsi que pour les acquisitions de terrain.- Réduction de la taxe sur les dividendes et autres produits de participations similaires distribués par des sociétés à des résidents (exonération de cette taxe dans le cas de non-résidents).- Réduction de la taxe urbaine- Exonération de la législation relative au contrôle du commerce extérieur et des échanges- Liberté totale de changes.- Liberté totale de transfert des bénéfices et des capitaux.B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc