×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Ciments du Maroc: Résultat net en hausse de 11,5%

Par L'Economiste | Edition N°:1479 Le 19/03/2003 | Partager

. Le Conseil d'administration a donné son accord pour investir en Egypte. Le cimentier projette de lancer une offre publique de venteRenouvellement des concessions à Agadir pour une vingtaine d'années, production de clinker dépassant les 2 millions de tonnes. Ce sont là les principaux faits ayant marqué l'exercice 2002 de Ciments du Maroc, exposés lors de la présentation des résultats annuels mardi 18 mars. Cette année a également été caractérisée par la montée en puissance du centre de broyage de Laâyoune et par le lancement de la certification ISO 14001 des usines de Marrakech et Safi. De même, la société a lancé son offre publique de rachat de 9,5% du capital. Ce qui lui a permis d'améliorer le rendement de son titre, qui a augmenté en dépit de la morosité de la place. Durant l'exercice écoulé, le chiffre d'affaires de Ciments du Maroc a enregistré une augmentation de 3% par rapport à 2001. Il s'est établi à 1,689 milliard de DH en 2002, contre 1,640 milliard un an auparavant. Les efforts de réduction des coûts de production se sont poursuivis. Ces derniers conjugués à la maîtrise des charges fixes se sont soldés par une hausse du résultat d'exploitation de 11,8% à 627 millions de DH en 2002 contre 561 millions de DH en 2001. Le résultat net de la société a enregistré un accroissement de 11,5%, passant de 367 millions de DH en 2001 à 409 millions en 2002. Au cours de cet exercice, la société a réussi à reconstituer sa trésorerie, laquelle est excédentaire de 226 millions de DH. Mais elle n'envisage pas de recourir à une offre publique de rachat. Du moins pas dans l'immédiat, précisent les responsables de Ciments du Maroc. “Aujourd'hui, cette option n'est pas d'actualité. Cela pourrait le devenir en fonction des excédents de trésorerie dont nous allons disposer. Dans tous les cas, il faudra faire un arbitrage avec les opérations d'investissement”. Pour l'heure, le groupe a obtenu le feu vert de son assemblée pour procéder à une offre publique de vente. Chose qui permettra à la société de réguler le cours de son action. “Nous avons une autorisation pour le faire dans les 18 mois à partir de la sortie du texte réglementant les opérations d'animation de cours”, tient à préciser le staff de Ciments du Maroc. Compte tenu des bons résultats, la société a décidé de distribuer un dividende de 26 DH par action. Ce qui représente une progression de 13% par rapport à 2001. “Si nos projets majeurs ne se réalisent pas, le groupe effectuera une nouvelle distribution de dividendes”, est-il indiqué. Ciments du Maroc projette de recourir à l'énergie éolienne dans certaines régions où l'entreprise opère. “L'énergie électrique reste chère et il existe des potentiels dans l'éolien. Nous allons procéder à des tests à Laâyoune. Et si cette opération réussit, nous allons la généraliser”, souligne un responsable. Elle envisage aussi de poursuivre le développement dans les matériaux avec trois nouvelles centrales pour l'année 2003. Parmi les décisions entérinées par le Conseil d'administration de Ciments du Maroc, figure la possibilité d'investir en Egypte. Par ailleurs, les comptes consolidés, comprenant la contribution des filiales Betomar et Indusaha, font ressortir une hausse de 6,9% du chiffre d'affaires à 2,02 milliards de DH. Le résultat d'exploitation est de 701 millions de DH , en progression de 15,9% et le résultat net est de 468 millions.Khadija MASMOUDI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc