×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Le printemps de l’American Women’s Club

Par L'Economiste | Edition N°:2748 Le 03/04/2008 | Partager

. Près de 500.000 DH de fonds collectés pour les associations caritatives en 2007L’American International Women’s Club de Casablanca (AIWCC) a organisé, comme chaque année, sa foire du printemps. L’événement est destiné à aider l’association à lever des fonds au profit de 13 associations de charité marocaines. Une dizaine d’entre elles ont tenu des stands, dont l’association Solidarité féminine, l’Association marocaine des enfants sourds, Insaf et l’Amardev (programme universitaire pour non voyants). Une vingtaine de participants et de bénévoles ont aussi exposé tableaux, objets de décoration, bijoux, caftans, confitures artisanales. Les fonds d’aide sont obtenus d’abord grâce aux recettes des billets d’entrée à la foire. Quant aux ventes, elles constituent la seconde source de revenus. Sans oublier les dons qui proviennent des entreprises locales actives dans le parrainage. Tous ces fonds sont ensuite reversés aux différentes associations. L’année précédente, l’AIWCC a dégagé près de 500.000 DH, selon sa présidente Najia El Mandjra. Parmi les projets 2007-2008, l’AIWCC soutiendra 2 projets de l’association Afaq. Il s’agit d’un centre de formation en coiffure et une nouvelle école de formation aux métiers de cuisine et de restauration. De même, un don de 20.000 DH sera versé à l’Amardev pour l’achat d’un dictionnaire en braille. Un autre don de 20.000 DH ira à l’association des sourds et malentendants pour l’achat d’équipements et fournitures. Quant à l’association «Goutte de lait», elle recevra également 20.000 DH pour l’achat d’une machine pour aider les bébés prématurés à respirer. Fondé en 1962, l’Aiwcc qui réunit les femmes anglophones de toutes les nationalités, s’est donné comme mission de fournir un appui aux plus vulnérables. D’autres projets de développement auquel contribue l’association, concernent des programmes d’alphabétisation, l’équipement et la réparation d’écoles rurales… Jihane Kabbaj

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc