×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Comment réduire la fracture numérique

Par L'Economiste | Edition N°:1819 Le 26/07/2004 | Partager

. Mise en place d’un centre informatique pour les 12-25 ans. Objectif: leur permettre un accès plus aiséUn premier centre communautaire a été inauguré à la maison des jeunes d’El Bernoussi. Il fait partie d’un programme, «Ajialcom», initié par le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse, le Pnud et Microsoft. «A travers ce club informatique, les partenaires veulent sensibiliser, initier, éduquer et former des jeunes à l’informatique de façon à atténuer la fracture numérique. Et ce en permettant aux populations défavorisées une plus grande accessibilité aux technologies de l’information», indique Taib Debbagh, coordonnateur du Pnud au Maroc. Le centre communautaire d’El Bernoussi est particulièrement destiné à une population âgée de 12 à 25 ans. C’est une cible qui est composée de collégiens et lycéens qui n’ont pas accès aux technologies de l’information au sein de leurs établissements scolaires. Ces bénéficiaires font aussi preuve d’un faible pouvoir d’achat ne permettant pas l’accès aux cybercafés. L’implantation de ces centres dans les quartiers populaires vient combler cette lacune. «L’un de nos grands objectifs est de vulgariser l’informatique. Les jeunes étudiants peuvent compléter leur formation de base par une maîtrise de l’outil informatique. Ils peuvent aussi utiliser Internet et la CDthèque pour leurs recherches», explique Karim Bernoussi, directeur régional de Microsoft Afrique du Nord. Une large gamme de prestations est proposée aux populations intéressées. Il y a tout d’abord «l’Internet éducatif». Autrement dit, le «chat» est strictement banni. «L’accès en est bloqué au niveau du serveur», rassure Debbagh. «Internet découverte» sera mise, quant à elle, à la disposition des écoliers pour la recherche d’informations sur un thème précis de leur programme scolaire. «Internet accompagné» apprendra aux internautes le comment de la recherche de l’information grâce à l’accompagnement de formateurs. Initiation et qualification à la bureautique, aux logiciels de gestion et des cours d’alphabétisation constituent, du reste, les autres missions du centre.Côté matériel, le centre communautaire d’El Bernoussi est équipé d’un serveur, de micro-ordinateurs, onduleurs, câblage, logiciels d’exploitation. Cette logistique est offerte par Microsoft. Le secrétariat d’Etat à la Jeunesse a assuré l’aménagement des salles, la fourniture d’équipements (tables, chaises...) et l’affectation de deux cadres par centre. Le Pnud, de son côté, assure l’élaboration de la stratégie du programme et un financement de 100.000 dollars. En vue d’élargir cette expérience, le représentant du Pnud au Maroc, Emmanuel De Casterlé, a exprimé l’infaillible volonté de cet organisme de mettre en place des centres similaires, en toute urgence, à Sidi Moumen et Sbata.


500 centres

Le centre communautaire d’El Bernoussi est l’un des 10 centres prévus dans le cadre du programme «Ajialcom». Les autres centres éliront domicile aux maisons des jeunes Moulay Rachid, Lissasfa (Casablanca), Al Amal, Tifelt, Khémisset, Al Wahda (Rabat), Bouznika (Benslimane), Ibn Khaldoun et Al Arabi (Mohammédia). L’enveloppe budgétaire destinée au financement du programme est de l’ordre de 413.000 dollars. A terme, il est prévu, selon Karim Bernoussi, de mettre en place 500 centres dans le périmètre urbain et périurbain en fonction des besoins des communautés.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc