×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2655 Le 20/11/2007 | Partager

. LA Chine promet de s’attaquer aux déséquilibres commerciauxLe Premier ministre chinois Wen Jiabao s’est de nouveau engagé lundi 19 novembre à s’attaquer au problème des déséquilibres commerciaux qui empoisonnent les relations entre l’Europe et les Etats-Unis. «Nous sommes partisans du libre-échange et nous sommes contre le protectionnisme», a déclaré Wen dans un discours prononcé à l’université nationale de Singapour, où il a entamé une visite officielle de 5 jours. «Nous allons accélérer les changements dans la manière de faire croître les échanges et oeuvrer à une réduction des déséquilibres commerciaux», a-t-il ajouté. La Chine a annoncé le 12 novembre un nouvel excédent commercial mensuel record, pour octobre, à 27,05 milliards de dollars. Au total, sur dix mois, l’excédent se monte à 212,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 59% sur un an, dépassant déjà le record établi en 2006 (177,5 milliards de dollars). Ces chiffres ne vont pas manquer de renforcer les pressions des deux principaux partenaires commerciaux de la Chine, les Etats-Unis et l’UE, qui lui demandent d’ouvrir davantage son marché aux investisseurs et exportateurs. Ils veulent aussi lancer l’offensive sur un autre terrain, la faiblesse du yuan. Pékin est régulièrement accusé de maintenir sa monnaie à un niveau artificiellement bas pour soutenir ses exportations et sa très vigoureuse croissance économique.. Les incertitudes font remonter l’euro face au dollarL’euro montait le 19 novembre face au dollar après la publication en fin de semaine dernière d’indicateurs décevants pour l’économie américaine (baisse de 0,5% de la production industrielle), et alors que les investisseurs s’interrogent sur la position qu’adoptera le mois prochain la Fed quant à ses taux d’intérêt. Le même jour, l’euro s’échangeait à 1,4665 dollar, contre 1,4659 vendredi dernier. . Crédit Agricole acquiert 15% de BankinterLe groupe bancaire français Crédit Agricole a annoncé le 19 novembre avoir passé un accord pour l’acquisition de 14,99% de la cinquième banque espagnole Bankinter pour 809 millions d’euros. L’opération doit encore obtenir le feu vert de la Banque d’Espagne, attendu au cours du premier trimestre 2008. . Nadim Ghantous, superbanquier à Khartoum Si un titre de «Banquier de l’année» était décerné au Soudan, où le Darfour ne fait pas oublier les affaires, il irait au libanais Nadim Ghantous, patron de la Byblos bank. «Bonne gestion et peu de créances douteuses, parfait». Wahel Abdallah, délégué du FMI auprès de la Banque centrale soudanaise, exprime en raccourci le jugement laudatif du marché. . Olmert/Abbas: Sommet crucial avant Annapolis Les leaders palestinien, Mahmoud Abbas, et israélien, Ehud Olmert, devaient tenir hier une rencontre cruciale à Jérusalem pour tenter de combler le fossé les séparant avant une réunion internationale sur le conflit prévue aux Etats-Unis.Quelques jours avant cette conférence, qui doit avoir lieu à Annapolis (Maryland) fin novembre, Israéliens et Palestiniens affichent des positions aux antipodes sur les questions-clés à la base d’un éventuel règlement. «Lors de cette rencontre, le président Abbas et le Premier ministre Olmert vont passer en revue le travail accompli par les équipes de négociateurs et tenter de combler le fossé, car des divergences sur les concepts continuent de séparer les deux parties», a déclaré le négociateur palestinien Saëb Ereikat.. Israël va libérer environ 450 prisonniers palestiniensLe gouvernement israélien a approuvé hier la libération d’environ 450 prisonniers palestiniens avant la réunion de paix internationale prévue fin novembre aux Etats-Unis, a indiqué un haut responsable israélien. Après ce vote, la liste des prisonniers libérables sera arrêtée par une commission ministérielle ad hoc qui se réunira mercredi 21 novembre. Ces libérations concernent essentiellement des détenus membres du Fatah, le parti de Abbas, qui ne sont pas impliqués dans des attaques ayant causé la mort d’Israéliens. Israël détient plus de 11.000 prisonniers palestiniens et leur libération est l’une des principales revendications de l’Autorité palestinienne. L’Etat Hébreu a déjà libéré environ 350 prisonniers, en juillet et octobre.. Forum international sur la sécurité et le terrorismePlus de 200 ministres, responsables de la sécurité, experts dans la lutte antiterroriste, magistrats et hommes d’affaires de plus 50 pays se trouvaient hier à Manama pour l’ouverture d’un forum international sur la sécurité. Les participants, venus notamment de France, des USA, de Grande-Bretagne, de Russie, d’Allemagne, d’Italie et du Canada, ainsi que du Moyen-Orient, doivent se pencher durant 4 jours sur plusieurs questions touchant à la sécurité intérieure et extérieure des Etats et présenter les plus récentes innovations dans ce domaine.. ArcelorMittal avertit que les prix de l’acier vont grimper en 2008Le leader mondial de l’acier, ArcelorMittal, a averti hier que les prix de l’acier plat allaient grimper aux 1er et 2e trimestres 2008 en raison de la hausse des «coûts des matières premières et de l’énergie». Le groupe «annonce des augmentations de prix des aciers plats dans la zone de l’Alena (Etats-Unis, Canada et Mexique) et sur les marchés européens», écrit-il dans un communiqué. Dans l’UE, ArcelorMittal «entend maintenir les prix de 2007 au 1er trimestre 2008», mais appliquera au 2e trimestre «des augmentations de prix reflétant la hausse du coût des matières premières», indique le groupe, sans toutefois préciser le montant de ces augmentations. Sur le marché américain, «après avoir obtenu une augmentation moyenne de 20 dollars la tonne sur le prix des produits laminés au quatrième trimestre 2007, ArcelorMittal vient d’annoncer une nouvelle augmentation de 40 dollars la tonne sur les livraisons à compter du 1er janvier 2008», indique le communiqué. Malgré cela, «les prix sur le marché américain restent inférieurs aux prix du marché mondial», assure le groupe. Ils devraient être réalignés «dans la période à venir», en raison «du faible niveau des stocks», du «recul des importations d’acier et d’une demande relativement soutenue d’aciers de haute qualité», estime ArcelorMittal.. DP World offre sur le marché 23% de son capitalLa compagnie émiratie DP World, l’un des plus grands opérateurs portuaires mondiaux, a annoncé hier qu’elle vendait désormais jusqu’à 23% de son capital pour répondre à une forte demande, portant ainsi l’offre publique à près de 5 milliards USD, la plus importante dans la région.. TUI: Mordachov arrive à la rescousse du patronLe milliardaire russe Alexeï Mordachov détient plus de 3% du capital du groupe allemand de tourisme et de transport maritime TUI, selon un communiqué boursier publié hier, qui est de nature à conforter son très contesté patron, Michael Frenzel. La société chypriote S-Group Capital Management, contrôlée par le magnat russe de la sidérurgie, détient exactement 3,02% de TUI. Dans un communiqué publié séparément, cette société indique «soutenir pleinement la direction de TUI et sa stratégie».. L’UE veut s’attaquer à la bureaucratieLe conservateur allemand Edmund Stoiber a pris ses fonctions, lundi 19 novembre, à la tête d’un nouveau groupe de travail chargé par la Commission de réduire la bureaucratie européenne, en reconnaissant que son travail s’apparentait à celui de «Sisyphe». «C’est comme s’attaquer à un mur très épais, cela rappelle souvent Sisyphe» condamné à rouler éternellement son rocher sur une pente, a déclaré devant la presse l’ancien ministre-président de l’Etat régional de Bavière en Allemagne, à propos de sa mission. Il doit diriger pendant 3 ans le groupe de travail comprenant 15 personnes et chargé de lutter contre la bureaucratie dans l’UE.Les 27 pays de l’UE se sont engagés en mars à réduire de 25% le fardeau administratif des entreprises d’ici à 2012, en éliminant notamment les textes législatifs jugés superflus. L’Union en espère jusqu’à 150 milliards de richesse supplémentaire créée par l’économie.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc