×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

BIT: L’emploi au menu du G20

Par L'Economiste | Edition N°:3402 Le 10/11/2010 | Partager

. En 2010, le chômage a augmenté dans 10 pays. Le monde devrait créer 440 millions d’emplois d’ici 2020La crise de l’emploi est l’un des thèmes qui devraient être abordés au G20. A cet effet, le DG du BIT, Juan Somavia, doit participer à ce Sommet qui se déroulera les 11 et 12 novembre à Séoul. Face à un «marché du travail fragile qui se caractérise par un chômage élevé, une croissance molle de l’emploi et des salaires en baisse», le Bureau international du travail (BIT) a exhorté, dans un rapport publié sur son site, le G20 à intensifier son action «en faveur de l’emploi productif et d’une croissance riche en emplois». Le BIT affirme qu’en 2010 le chômage a augmenté dans 10 pays du G20 par rapport à 2009, mais qu’il a reculé dans huit autres pays. Il note également que la plupart des économies émergentes ont connu une hausse de l’emploi et un recul du chômage en 2010. Bien que le rapport recense une croissance positive de l’emploi dans tous les pays en 2010, il précise que celle-ci n’a pas été suffisante pour contrebalancer les faiblesses accumulées sur le marché du travail tout au long de la crise économique. A la mi-2010, le BIT estime que le chômage touche 210 millions de personnes à l’échelle mondiale, soit 30 millions de plus qu’en 2007, tandis que les salaires réels se sont effondrés de 4% en dessous de leur niveau d’avant la crise. Au cours de la prochaine décennie, le monde devrait créer 440 millions d’emplois, rien que pour absorber les nouveaux arrivants sur le marché du travail, dont 210 millions dans les seuls pays du G20. La croissance économique généralement faible, l’imprévisibilité des flux de capitaux et les tensions monétaires… peuvent se retrouver dans les tendances de l’emploi et du marché du travail qui prévalent dans les pays du G20, d’après les auteurs du rapport. Le BIT rappelle que les pays du G20 devront créer environ 21 millions d’emplois chaque année au cours des dix prochaines années, soit à peu près la moitié des 440 millions nécessaires à l’échelle mondiale, ne serait-ce que pour faire face à l’augmentation de la population en âge de travailler. Dans les 18 pays pour lesquels le BIT dispose de données au premier semestre 2010, 70 millions de personnes sont au chômage (15,5 millions en Europe, 22 millions dans les économies à haut revenu et 32,5 dans les économies émergentes). De même, les taux de chômage des pays du G20 varient de 5 à 25% avec un taux médian de 7,8%. En milieu d’année 2010, le chômage se situait à 70% au-dessus de son niveau d’avant la crise dans les pays à haut revenu (hors Europe) et à 30% en Europe. Dans tous les pays, le chômage des hommes a augmenté plus que celui des femmes. Le chômage des jeunes est en moyenne deux fois supérieur à celui de l’ensemble de la population, autour de 19% dans les pays du G20.F. Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc