×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Bilan des financements PME/PMI en 1978-1988

Par L'Economiste | Edition N°:65 Le 04/02/1993 | Partager

Au cours de la décennie 1978-1988, les crédits alloués aux PME par l'ensemble du système bancaire se sont élevés à 1,3 milliard de Dirhams pour un programme d'investissement de l'ordre de 1,9 milliard, soit environ 69% des financements. C'est ce qui relève des statistiques communiquées par M. Bouzid Azzouzi, Directeur du Département PME à la BNDE, lors du dernier colloque sur le Financement des PME.

Le montant des crédits à long et moyen termes (CLMT) représente 62% des financements bancaires, ou une enveloppe de 805 millions de Dirhams. Les crédits à moyen terme réescomptables (CMTR) se sont élevés à 359 millions de Dirhams, soit 28% des engagements bancaires. Le nombre d'emplois créés sur cette période est estimé à 53.500.

Durant la même période, la région Centre a attiré le plus d'investissement avec un montant de 960 millions de Dirhams, soit un peu plus de 50% du programme d'investissement. Les crédits d'investissement accordés aux PME du Centre se sont élevés à 616 millions de Dirhams ou 49% des concours bancaires. Ils se répartissent entre les CLMT et les CMTR à concurrence de 428 millions de Dirhams et 188 millions, soit respectivement 69 et 31% des crédits d'investissement. Avec un programme d'investissement de l'ordre de 45 millions de Dirhams, la région Centre-Sud (Meknes, Khénifra, Errachidia, Ifrane) a été la moins ciblée. Corrélativement, le montant des crédits d'investissement destinés à cette zone s'est situé à 45 millions de Dirhams, ou 3,5% de l'enveloppe globale. Le nombre d'emplois créés dans cette région plafonne à 1.602, contre 27.913 pour la région Centre et 14.000 pour le Nord-Ouest (Tanger, Tétouan. Kénitra, Khemisset, Chaouen, Rabat, Salé, Sidi Kacem). Du point de vue de la répartition sectorielle, le "Textile et cuir" a attiré 37% des programmes d'investissement, ou un montant de 675 millions de Dirhams pour 27.400 emplois créés. Viennent ensuite "l'Alimentaire", les "IMME" et la "Chimie et parachimie" avec respectivement 350, 323 et 118 millions de Dirhams. Ces quatre secteurs ont drainé 77% des financements bancaires, soit un montant de 972 millions de Dirhams. Le "Textile et cuir" a absorbé 36% (295 millions de Dirhams) des CLMT et 53% (137 millions de Dirhams) des CMTR. Sur la même période, les financements alloués aux secteurs liés à l'industrie n'ont été que de 640.000 Dirhams pour une société mise en place et 17 emplois créés. De manière générale, le financement des PME s'est fait particulièrement par le biais des lignes de crédit ouvertes par les organismes financiers internationaux. De par la nature de leurs ressources, les banques commerciales interviennent le plus souvent dans le financement à court terme.

A.D.N.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc