×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Barrages: : Un taux de remplissage de plus de 70%

    Par L'Economiste | Edition N°:221 Le 14/03/1996 | Partager


    Le taux moyen de remplissage des barrages au 13 mars 1996 atteint 70,3%. Il était d'à peine 30% l'année dernière à la même date. Sur 34 barrages, dix sont remplis à 100% et 22 à plus de 80% de leur capacité. Dans la région de Tanger, le barrage El Hachef, qui n'a enregistré aucun ruissellement l'année dernière, compte aujourd'hui plus de 150 millions de m3 de réserves, soit un taux de remplissage de 50,1%. Avec celui d'Ibn Batouta (rempli à 35 millions de m3, 100% de sa capacité), la ville de Tanger et sa région disposent de suffisamment d'eau jusqu'au-delà de l'an 2.000. Si la quasi-totalité des barrages ont enregistré une augmentation des réserves, quelques-uns ont fait toutefois l'exception. En effet, Machraa Belksiri, qui était rempli à 100% l'année écoulée (malgré la sécheresse), s'est vu réduire ses réserves, passées de 9 millions de m3 à 5,6 millions en 1996.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc