×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Automobile: L’Américain Visteon s’installe à Tétouan

    Par L'Economiste | Edition N°:3428 Le 21/12/2010 | Partager

    . Un investissement de 170 millions de DH . L’usine fournira la future unité de Renault à MelloussaL’équipementier américain Visteon vient d’opter pour la ville de Tétouan. C’est à quelques kilomètres de là, dans la commune rurale de Siddina que l’opérateur a choisi d’installer sa future usine. L’investissement total est de 170 millions de DH pour une superficie de 12.000 m2, selon le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger-Tétouan. L’unité fabriquera des éléments de garniture intérieures pour la future usine de Renault à Melloussa. Pour l’équipementier, le choix n’est guère fortuit et correspond à un souci de proximité de son client Renault à moins d’une heure de route. L’accessibilité que représente la proximité du complexe portuaire TangerMed et aussi la disponibilité d’un important bassin d’emploi dans la zone de Tétouan ont donc été déterminants dans la sélection du site qui était concurrencé par plusieurs autres options dont certaines internationales. Le nombre d’emplois à créer devrait dépasser les 500 avec, à la clé, l’arrivée de plusieurs équipementiers et de sous-équipementiers. Cette implantation arrive à point nommé pour une zone fortement touchée par le chômage comme l’est la région de Tétouan. Cette dernière commence dès à présent à entrer dans le radar et devenir visible pour les investisseurs potentiels. C’est d’ailleurs la raison qui a motivé les pouvoirs publics à mettre en place une nouvelle zone industrielle à Tétouan. Sur plus de 150 hectares, elle devra offrir aux opérateurs intéressés une base foncière solide pour entamer leurs activités. D’autant plus que Tétouan reste une alternative intéressante face à d’autres régions, comme Tanger, qui souffrent de leur succès relatif avec une rareté du foncier et une saturation des principales plateformes d’accueil. Visteon Tétouan devra alimenter la future usine de Renault dont les travaux de construction sont en cours. Cette dernière devra entrer en service dès 2012. L’usine devra produire dans une première phase 170.000 véhicules par an. Dans une deuxième phase, ce volume devra atteindre les 400.000 véhicules, soit environ une voiture toutes les minutes. L’essentiel de la production sera destiné aux marchés émergents. La firme française envisage d’employer près de 6.000 personnes de manière directe et assurera la création indirecte de 30.000 emplois supplémentaires. L’investissement est de près de 750 millions euros (soit plus de 8 milliards de DH) dans une phase initiale. Lors de la deuxième phase, il sera porté à 1,1 milliard d’euros, soit un peu plus de 13 milliards de DH.


    Carte de visite

    Visteon est issu de la scission en 1999 du groupe Ford. Il fournit les principaux constructeurs mondiaux en équipements spécifiques dédiés à l’automobile. Son chiffre d’affaires a été en 2009 d’environ 7 milliards de dollars, (soit 60 milliards de DH). Elle dispose d’un important carnet avec plus de 2.200 brevets et emploie plus de 27.000 personnes de par le monde.Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc