×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Auto-Hall, un titre conseillé à l'achat par MSIN

    Par L'Economiste | Edition N°:650 Le 01/12/1999 | Partager



    · La bonne rentabilité des fonds propres et le per relativement faible justifient en partie cette recommandation
    · A l'issue des neuf premiers mois de 1999, le groupe affiche un résultat avant impôts de 100 millions de DH



    Si vous ne possédez pas encore de titres Auto-Hall dans votre portefeuille, c'est le moment de le faire. En tout cas, c'est ce que recommande la société de bourse MSIN dans une note consacrée
    au groupe. Bonne rentabilité des fonds propres, rendement relativement élevé des dividendes, per faible comparé à la moyenne du marché, ce sont les éléments mis en avant par l'équipe des analystes pour justifier sa recommandation.
    En 1998, les fonds propres par action (FPA) s'établissaient à 1.521 DH. Sur la base d'un cours en bourse(1) de 1.677 DH, le ratio FPA/cours ressortait à 1,1 fois contre une moyenne du marché supérieure à 2 fois. Même tendance cette année où la société de bourse prévoit un FPA estimé à 1.392 DH. Le ratio cours/FPA s'établit, lui, à 1,2 fois. Parallèlement, le groupe a affiché un résultat net par action de 261 DH en 1998, soit une rentabilité des fonds propres d'un peu plus de 17%.
    S'agissant des dividendes, le groupe a distribué en 1998 un dividende de 60 DH par action contre 45 DH en 1997. Le rendement par les dividendes (dividendes/cours) s'établissait ainsi à 3,6%. "La moyenne du marché se situait au voisinage de 2%", explique MSIN.
    Toujours sur la base du cours du 15 novembre, Auto-Hall traîtait à un per 98 de 6,4 fois et un per 99 de 6,3 fois contre une moyenne de près de 17 fois pour le marché. "Compte tenu de ces éléments, Auto-Hall reste un titre sous-évalué par rapport au marché", estiment les analystes.
    Au titre de l'exercice 1998, le groupe a réalisé un résultat net consolidé de 123 millions de DH, en hausse de 45% par rapport à 1997, une année où les résultats étaient en nette baisse (-45%). Pour 1999, la tendance haussière se confirme. Pour les neuf premiers mois de l'année, Auto-Hall a dégagé un résultat consolidé avant impôts de 100 millions de DH, soit une progression de 7% par rapport à la même période en 1998.
    Dans sa stratégie de croissance, le groupe vise, selon MSIN, la consolidation de sa position de leader dans les camions et les voitures utilitaires ainsi que le développement de l'activité de la distribution de voitures particulières. Dans cette dernière activité, le groupe compte concrètement dépasser 15% de part de marché en l'an 2000 et 20% en 2002.
    Introduites au marché depuis 1941, le titre connaît une liquidité moyenne. Sur les dix premiers mois de 1999, les échanges ont porté sur 12.289 actions sur le marché central, soit près de 2,6% du capital, et de 106.000 titres sur le compartiment de blocs. Les principales opérations de l'année: réduction du capital de 230 à 177 millions après le rachat des 106.000 actions par Auto Hall à l'opérateur italien Fiat, augmentation du capital par incorporation de réserves le portant de 177 à 236 millions. Autre opération notoire, celle relative à l'acquisition par M. Karim Lamrani de 63.824 titres, soit 13,5% du capital.

    Yousra MAHFOUD

    (1) Les analystes se sont basées dans leur étude sur le cours du 15 novembre, soit 1.677 DH.


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc