×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Assurance: Une croissance au ralenti

Par L'Economiste | Edition N°:3391 Le 26/10/2010 | Partager

. Elle rompt avec les progressions à deux chiffres des années précédentes. Un contrat-programme prometteur LE contrat-programme des assurances, qui devrait être signé prochainement, est assez prometteur. Comme nous l’annoncions en exclusivité sur ces colonnes (cf. notre édition du 30 septembre 2010), cette feuille de route du secteur annonce une série de mesures qui ambitionnent à la fois de booster l’activité et de sécuriser le dispositif par des mécanismes anti-fraude. L’application devrait ainsi permettre au secteur de doubler son chiffre d’affaires et de renforcer sa participation dans le financement de l’économie dans un délai de 5 ans. D’ailleurs, ce projet s’articule autour de plusieurs axes dont la collecte de l’épargne et le financement de l’économie, l’élargissement de la couverture ainsi que le renforcement des fondamentaux financiers du secteur. Objectif: se libérer des risques liés aux aléas boursiers.En attendant les retombées de ce contrat-programme, le secteur subit un ralentissement de la croissance au terme des 6 premiers mois de l’année. Loin des progressions à deux chiffres des années précédentes, l’activité du secteur n’augmente que de 4,6% pour approcher un volume de 11,94 milliards de DH. Ce ralentissement est particulièrement attribuable à «l’assurance vie et capitalisation» qui accuse une baisse de 2%. En effet, le volume de cette branche d’activité dépasse à peine 3,05 milliards de DH contre 3,1 milliards réalisés à la même période de l’année dernière. Cette baisse servira probablement d’argument aux assureurs pour obtenir des incitations fiscales pour l’assurance vie. Dans l’ensemble, la structure du portefeuille est restée quasi inchangée. Le plus gros du chiffre d’affaires est porté essentiellement par la non-vie. A ce titre, cette activité concentre, pour la première moitié de l’année, un volume d’activité de 8,9 milliards de DH. A ce niveau, l’automobile continue, sans surprise, à propulser l’activité avec un total de 4 milliards de DH de primes, pour une part de marché de 33,6% en hausse de 8,1 points par rapport au premier semestre 2009. Par branche d’activité, les évolutions sont plutôt disparates. L’assurance accident du travail ne progresse que de 3% à 1,2 milliard de DH alors qu’au premier semestre 2009, elle avait augmenté de 11,7%. Même tendance pour la RC générale qui a augmenté de 13,8% contre 25,5% au premier semestre 2009. Pire pour l’assurance risques techniques qui est en recul de 18,6% alors qu’elle avait progressé dans les mêmes proportions en 2009. Par compagnie, peu ou pas de changement. Le classement des assureurs, à fin juin, consacre RMA Watanya qui a réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de DH pour une part de marché de 19,3%. Wafa Assurance, seconde, a vu sa part de marché s’élever à 18,5% pour un volume de 2,2 milliards de DH. Axa Maroc et CNIA Saada, respectivement troisième et quatrième, ont affiché des volumes d’activité de 1,7 et 1,6 milliard de DH pour des pénétrations de 14,2 et 13%. Ces compagnies devraient vraisemblablement être aux avant-postes pour enclencher la nouvelle dynamique (financement de l’économie) qui sera instaurée par le contrat-programme, une fois signé.M.A.B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc