×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Airbus: Grève dans les usines françaises

Par L'Economiste | Edition N°:2762 Le 23/04/2008 | Partager

. Les syndicats réclament une équité franco-allemandeL’intersyndicale d’Airbus France a lancé hier à Toulouse un appel à une grève de 4 heures jeudi matin dans toutes les usines de l’avionneur en France pour protester contre les ventes de sites et la différence de traitement entre Allemands et Français, selon des sources syndicales. «Nous sommes tombés d’accord sur le mot d’ordre: demander une équité de traitement avec les Allemands et aller vers le retrait des ventes de sites», a déclaré Jean-François Knepper, délégué syndical central Force ouvrière d’ Airbus France, à l’issue d’une réunion des cinq syndicats d’Airbus. Ces derniers ont également sollicité un rendez-vous avec Louis Gallois, le président exécutif d’EADS, la maison mère d’Airbus, auquel FO a demandé mardi dernier de tenir «ses engagements sur la simultanéité et le parallélisme des formes sur la vente des sites». Les syndicats protestent contre la décision de l’avionneur de filialiser à 100% trois sites allemands Airbus au lieu de les vendre, comme il était prévu initialement, à l’instar de deux sites français, Méaulte (Somme) et Saint-Nazaire (Loire Atlantique), et du site britannique de Filton. Les syndicats du site de Méaulte avaient menacé lundi dernier dans une motion d’appeler à la grève jeudi et vendredi si «l’équité franco-allemande» n’est pas respectée. «La motion de Méaulte est bonne mais trop forte, car elle préconise d’entrée une grève de deux jours», a déclaré Knepper, dont le syndicat est majoritaire à Airbus. «Nous allons réfléchir à d’autres actions la semaine prochaine», a-t-il ajouté.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc