×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Acred confirme ses ambitions

Par L'Economiste | Edition N°:2852 Le 03/09/2008 | Partager

. Un CA de 135 millions de DH (+8%). De nouvelles solutions de financement en projetL’essor du crédit à la consommation a apparemment eu des retombées positives sur Acred, qui a vécu une année placée sous le signe de la progression commerciale, ainsi que du développement de son réseau. En témoigne le rapport annuel de la filiale crédit d’Axa Assurance pour l’année 2007. Le chiffre d’affaires de la société s’élève à 135,4 millions de DH, soit une augmentation de 8% par rapport aux résultats de 2006. Quant au produit net bancaire, il a enregistré une croissance de 9% en 2007, contre 3% en 2006. Cette progression est expliquée par la croissance des produits d’exploitation (+8%), combinée à la hausse maîtrisée des charges d’exploitation bancaire. L’encours net des crédits continue de progresser à 1.045 DH, ce qui représente une augmentation de 13%. Quant à l’encours des prêts non affectés, il prédomine à 99,6%. Par contre, les chiffres de l’année 2007 font ressortir un ralentissement circonscrit à l’encours du crédit automobile. Au sein d’Acred, cette situation est expliquée par une stratégie de sortie du marché du financement automobile sous sa forme classique, un retrait imputé principalement à des raisons de risque et de positionnement. Pour ce qui est du résultat brut d’exploitation, il a progressé au rythme de 6% sous l’effet conjugué de l’augmentation du produit net bancaire de 9%, ainsi que de l’évolution maîtrisée des charges d’exploitation. L’année 2007 a également vu le lancement de l’offre de restructuration de dettes au premier trimestre, ainsi que la création d’une nouvelle filiale, Acredassur, spécialisée dans la distribution des produits d’assurance, lancé au troisième trimestre 2007. Durant le quatrième trimestre, le crédit Capital Education a vu le jour. Le dispositif à distance «Acred Direct» s’est montré très effectif, puisque quelque 30.000 appels et près de 11.000 connexions utiles ont été traités en 2007 (cf. www.leconomiste.com). Par ailleurs, conformément au plan de développement triennal Cap 2009, une agence commerciale a été ouverte à Meknès, et quatre espaces clients ont été ouverts à Kénitra, Bouskoura, Mohammédia et Laâyoune. Au niveau des perspectives commerciales, la société de crédit prévoit notamment de proposer de nouvelles solutions de financement, en intégrant davantage de prestations d’assurance et d’assistance distribuées par la filiale Acredassur. Autre objectif, l’optimisation du portefeuille clients, à travers l’amélioration du site Internet d’Acred, des programmes d’animation au sein des sociétés conventionnées, ainsi que des actions de prévention du surendettement des ménages.Cependant, si les chiffres d’Acred montrent une progression de ses performances, ces dernières ne se reflètent pas sur la place boursière, le titre Acred a connu des variations très irrégulières, avec des cours ayant parfois frôlé les 2.000 DH, mais sans que les transactions suivent la tendance. Le plus haut pic d’échange a été enregistré le 6 décembre 2007, avec 2.120 titres échangés à un cours à 1.480 DH. Par la suite, les transactions ont tout simplement dégringolé, vu que la valeur est très peu demandée sur le marché. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc