×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

L’AMH repense Casablanca pour les handicapés

Par Karim Agoumi | Edition N°:4727 Le 11/03/2016 | Partager
Lancement de la première étape du projet «Casablanca, accès à tout pour tous»
Des formations destinées à plus de 150 acteurs de l’urbanisme à Casablanca
AMH Casablanca 027.jpg

Le groupe AMH vient de lancer des formations visant à sensibiliser quelque 150 acteurs de l’urbanisme et de l’architecture à Casablanca à la problématique de l’accessibilité universelle. La première étape d’un important projet qui vise à terme à remodeler intégralement la ville blanche suivant les besoins des handicapés (Ph. Groupe AMH)

Au Maroc, plus de 1,53 million d’individus sont en situation de handicap. L’espace public, souvent inaccessible pour cette catégorie de la population, aggrave ainsi leur isolement social et multiplie les pratiques discriminatoires à leur égard. C’est pour changer la donne et réaménager la ville blanche suivant les besoins des personnes en situation de handicap (PSH) que le groupe AMH (Amicale marocaine des handicapés) vient de lancer des formations auxquelles bénéficieront près de 150 acteurs du secteur de l’urbanisme. La première étape d’un projet à la fois novateur et ambitieux intitulé «Casablanca, accès à tout pour tous» qui vise à terme à rendre accessible la ville blanche aux personnes à mobilité réduite.
Près de trois sessions de formation ont ainsi été organisées récemment, menées par un expert international de l’accessibilité et par le référent du groupe AMH dans le domaine. Près de 50 étudiants et intervenants, plusieurs ONG, des représentants politiques ainsi qu’une vingtaine de professionnels et d’architectes ont pu suivre des modules théoriques et des mises en situation diverses et variées. «Nous avons visé trois types de publics qui sont essentiels pour les avancées sur le sujet», confie ainsi Rachid El Omari, référent accessibilité du groupe AMH. Objectif: sensibiliser ces acteurs à la problématique de l’accessibilité urbaine et architecturale de la ville de Casablanca et encourager une véritable réflexion approfondie dans ce sens. Il s’agit en fait de les mettre à niveau en leur donnant les outils et les compétences nécessaires pour qu’ils puissent adapter l’espace urbain aux difficultés rencontrées par les personnes handicapées.

Un projet financé par l’Initiative américaine de partenariat avec le Moyen-Orient qui n’en est cependant qu’à ses débuts et qui s’étalera sur près de 18 mois. En effet, les acteurs en question seront par la suite mobilisés pour réaliser main dans la main un diagnostic complet de l’état de l’accessibilité urbaine concernant la ville blanche. Une étape clé pour mettre en œuvre un plan pilote concret, lequel concernera avant tout la commune de Sidi Belyout et prendra la forme d’une solution pour améliorer et remodeler ce «segment» de la province. Enfin, la dernière étape du projet consistera à instaurer un mémorandum de plaidoyer en bonne et due forme.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc