×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Anti-corruption Ramid active le numéro vert

Par L'Economiste | Edition N°:4552 Le 22/06/2015 | Partager
Au bout du fil, des magistrats spécialisés prennent en charge les dossiers
Une application sur smartphone pour accéder aux services judiciaires

El Mostafa Ramid mise sur le numéro vert pour augmenter le nombre des dénonciations pour les affaires de corruption
 

Comme nous l’avons annoncé dans nos colonnes il y a quelques semaines, le ministère de la Justice et des Libertés a mis en place un numéro vert pour dénoncer les affaires de corruption. Cette ligne a été mise en marche jeudi dernier par El Mostafa Ramid, et annoncée lors d’une conférence de presse tenue en compagnie de Abdeslam Aboudrar, président de l’Instance centrale de prévention de la corruption. Les deux partenaires semblent coordonner leurs actions pour atténuer l’ampleur de ce phénomène. En contactant le numéro 080-000-47-47, comme l’a essayé L’Economiste, la réponse intervient après quelques tentatives. Au bout du fil, un interlocuteur avisé.
Il s’agit de magistrats spécialisés qui indiquent aux dénonciateurs la procédure à suivre. Généralement, ce magistrat avise le Parquet dont relève le lieu où l’infraction est commise. La mise en place de ce dispositif a pour objectif d’augmenter le nombre de personnes qui dénoncent des cas de corruption dans les différents domaines. Néanmoins, au-delà du numéro vert, ces personnes cherchent d’abord la protection avant de témoigner. Sur ce point, Ramid a rappelé le dispositif juridique relatif à la protection des témoins et des dénonciateurs. Néanmoins, le ministre a été on ne peut plus clair: les personnes protégées seront seulement celles qui informent les autorités publiques et non pas une autre partie. Il faisait allusion aux médias qui ont fait l’écho de plusieurs affaires de corruption avant que la justice ne soit saisie. En plus du numéro vert, le département de la Justice renforce également son arsenal des prestations offertes aux citoyens. C’est le cas notamment du lancement d’une nouvelle application pour smartphone. Baptisée e-justice, elle permet d’accéder à une série de services judiciaires à partir du mobile, 24h sur 24 durant toute la semaine. Cela concerne d’abord le suivi des affaires en justice, à travers des informations sur les mesures prises dans les dossiers dont sont saisis les tribunaux de première instance et les cours d’appel, ainsi que les tribunaux de commerce. Les citoyens peuvent aussi consulter, à travers cette application, l’évolution de leur demande du casier judiciaire. Les annonces légales, relatives aux ventes immobilières et mobilières au niveau des tribunaux sont également consultables sur cette application. Les créateurs d’entreprises peuvent également avoir accès aux informations sur les documents à fournir pour la constitution de leur dossier. Cette application permet aussi de disposer d’une carte judiciaire qui permet de localiser le tribunal compétent au niveau de chaque commune.
M. A. M.
 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc