Entreprises

Sofac veut renforcer ses fonds propres

Par L'Economiste | Edition N°:4452 Le 30/01/2015 | Partager
La filiale de CIH Bank va augmenter son capital de 85 millions de DH
L’opération servira aussi à accroître sa capacité de distribution de crédit

Outre le renforcement de ses fonds propres, l’augmentation de capital que prépare Sofac lui permettra d’accroïtre ses capacités de distribution de crédit et de préparer ses investissements à venir

Sofac Crédit se prépare pour l’avenir. La filiale de CIH Bank devrait augmenter son capital tout prochainement. L’opération va porter sur un montant de 85 millions de DH, prime d’émission comprise. Cette augmentation de capital, qui est réservée aux actionnaires actuels ainsi qu’aux détenteurs de droits de souscription, sera effectuée par injection d’argent frais. Les souscriptions se feront donc en numéraire. Il sera ainsi procédé à la création d’actions nouvelles qui seront réservées à titre préférentiel irréductible, ou réductible le cas échéant, aux porteurs d’actions de capital à raison d’une parité de 6 actions nouvelles pour 35 anciennes.  Proposée par le conseil d’administration du 19 décembre 2014, l’opération devra être approuvée lors de l’assemblée générale extraordinaire (AGE) qui est prévue pour le 2 mars prochain.
L’augmentation de capital permettra, selon le spécialiste du crédit à la consommation, de faire face à un encours en forte progression -quasi triplé en 4 ans-. «L’opération aura pour principal objectif le renforcement des fonds propres», confie-t-on auprès de la société de financement.  Sofac veut accompagner le développement de son activité, notamment à travers l’accroissement de sa capacité de distribution de crédit, dans le respect du ratio de solvabilité tel que défini par Bank Al-Maghrib. «L’idée à travers cette opération est d’établir une cohérence entre le capital et  l’accroissement des résultats», explique le management. Il faut dire que depuis le lancement de son plan stratégique en 2010, Sofac est passée de la cinquième à la deuxième position dans le segment du financement automobile puis de la septième à la troisième place sur  le prêt personnel. En dépit d’un marché en régression et d’une concurrence de plus en plus accrue des banques, la société dépasse même ses prévisions. Sa production a été multipliée par près de 2,5, entre 2010 et 2014, se hissant à près de 2 milliards de DH. Ce poste connaît une croissance annuelle moyenne de 31%. Dans ce même sillage, l’encours à échoir est passé de 1,6 milliard de DH en 2010 à 3,5 milliards en 2014, en hausse de 30% en moyenne.
Au-delà de l’accroissement du business, le renforcement des fonds propres s’explique également par les investissements à venir, définis dans le nouveau plan stratégique quinquennal. Au programme, l’élargissement du réseau propre de la société de financement avec une acquisition d’agences supplémentaires afin de couvrir l’ensemble du territoire. En parallèle, le management veut consolider ses partenariats commerciaux avec ses actionnaires de référence CIH et Barid Al-Maghrib. La mise à niveau des systèmes d’information, l’amélioration de la maîtrise du risque ainsi que la recherche de nouvelles niches de clientèle via l’opportunité numérique sont autant d’axes dans lesquels Sofac compte investir.
M.A.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc