Entreprises

Alliances: SFI s’invite dans le tour de table

Par | Edition N°:4177 Le 23/12/2013 | Partager
Acquisition de 3% du capital pour 25 millions de dollars
Elle accorde également un prêt du même montant au groupe
Les fonds levés financeront en partie les projets dans le social

Mohamed Alami Lazrak, président-directeur général d’Alliances, a ouvert le capital de son groupe à la SFI. La filiale de la Banque mondiale va acquérir 3% du tour de table à 25 millions de dollars par augmentation de capital d’Alliances. Elle va en outre accorder un prêt de 25 millions de DH convertible en actions au groupe immobilier

«LA Banque mondiale s’intéresse à nous, Proparco aussi», avait laissé entendre Mohamed Alami Lazrak, président-directeur général d’Alliances, le 10 octobre dernier lors de la présentation des résultats semestriels du groupe. Il a finalement ouvert le capital au premier.
La SFI, filiale de la Banque mondiale, acquiert 3% pour 25 millions de dollars, l’équivalent de 205 millions de DH. L’opération se fera par augmentation de capital d’Alliances. En outre, SFI va accorder un prêt convertible en actions d’un montant de 25 millions de dollars au promoteur immobilier. Alliances bénéficiera également d’une assistance en matière d’amélioration de gouvernance d’entreprise et de respect des normes environnementales.
SFI a accéléré ses opérations au Maroc ces deux dernières années avec notamment des prises de participation dans la BCP, le groupe Saham ou dernièrement le prêt de 20 millions de dollars accordé à Attawfiq Micro Finance.
Pour Alliances, l’opération avec la filiale de la Banque mondiale répond en partie à la volonté du groupe de réduire son endettement. Le ralentissement des investissements dans le foncier aidera aussi à ces fins.
Le groupe espère ramener le gearing (ratio Dettes/Dettes+Capitaux propres) à 41% d’ici 2015. D’autres leviers seront activés pour atteindre cet objectif. Il s’agit notamment de l’apurement rapide des créances clients qui s’élevaient à 4,8 milliards de DH à fin juin 2013.
Par ailleurs, Alliances va maintenir son effort d’investissement dans les projets, notamment dans le social. Les fonds apportés par la SFI serviront en partie au financement du programme de logement social. Le promoteur prévoit la construction de 110.000 logements sociaux à l’horizon 2020. Depuis 2010, l’opérateur a fait de ce segment le principal moteur de son activité.
Le pôle social et intermédiaire a généré la moitié des revenus du groupe au premier semestre. Sa contribution au chiffre d’affaires était même en recul par rapport à la même période l’année dernière en raison du décalage du déstockage sur un projet dans le social.
En dehors du business sur le marché domestique, le groupe va démarrer la construction de logement sur le continent. Un premier projet sera développé en Côte d’Ivoire (1.300 logements pour la première phase). Il devrait générer un chiffre d’affaires de 250 millions de DH pour le groupe en 2014.


F. Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc