×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4174 Le 18/12/2013 | Partager

• TangerMed: 1,5 milliard de DH pour la 2e tranche
Le Maroc vient de décrocher un prêt de 1,5 milliard de DH (180 millions de dollars) du Fonds arabe du développement économique et social. La convention relative à ce prêt, en plus de celle de garantie, ont été signées, hier à Rabat, par Mohamed Boussaid, ministre des Finances, et Abdellatif Youssef Al Hamad, président du conseil d’administration du Fonds. Le prêt permettra de financer la réalisation de la deuxième tranche du port TangerMed, qui va porter sa capacité de 3 à 8 millions de conteneurs par an. Le Fonds a, pour rappel, financé différents projets au Maroc entre 1975 et 2012, dont le montant global s’élève à 34 milliards de DH. M. A. M.
• Zenata: Marjane s’allie à un consortium international
Le consortium conduit par la holding Marjane, l’émirati Al Futtaïm et le portugais Sonae Sierra, signera demain, jeudi 19 décembre, une convention pour la construction du parc commercial de Zenata. Le projet sera réalisé sur 120.000 m2 de surface commerciale et nécessitera un investissement de 1,6 milliard de dirhams, dont 50% portés par les investisseurs étrangers. La première tranche du centre commerciale est prévue pour 2017. Il verra l’implantation notamment des premiers magasins d’Ikea au Maghreb. Le parc commercial devrait être entièrement livré en 2020 (voir aussi Analyse de la page 4 à 7). H. E.
• Prêt de 112 millions d’euros de la BAD
La Banque africaine de développement poursuit son soutien au Maroc. Cette fois-ci, BAD prête 112 millions d’euros (l’équivalent de 1,3 milliard de DH) pour le programme d’appui à la couverture médicale. La signature du prêt aura lieu aujourd’hui au siège de la banque à Tunis. M. A. B. 

• Le déficit de liquidité repasse à 76 milliards de DH
Le besoin de liquidité retrouve un niveau important. Après une légère accalmie, le déficit franchit de 600 millions de DH la barre des 76 milliards cette semaine. Ceci étant, Bank Al-Maghrib a réduit de 5 milliards de DH ses interventions hebdomadaires pour les fixer à 50 milliards. Au total, les injections de l’institut d’émission ne dépassent pas 70 milliards de DH. M. A. B.

• Une délégation du FMI s’enquiert des finances du Maroc
Des représentants du FMI étaient en visite au Maroc en début de semaine. Ils se sont entretenus avec le président de la Commission des finances et développement économique à la Chambre des représentants. Les réformes engagées par le Maroc en vue de maintenir la ligne de crédit de précaution et de liquidité accordée par le FMI ainsi que la finance islamique étaient au cœur des discussions. A.Na.

• Le CMC fait le point sur la politique de change
Mesures à préconiser pour une meilleure maîtrise du risque de change, expérience des pays émergents,… Dans sa dernière lettre mensuelle, le Centre marocain de conjoncture (CMC) analyse la politique de change. Pour le centre, cette politique telle qu’elle ressort de l’évolution des indicateurs de la parité monétaire «se révèle sans effet significatif sur les performances de l’export». K. M.
• Amnistie sur les  avoirs extérieurs: L’Istiqlal réplique
Le Parti de l’Istiqlal s’érige contre la loi sur l’amnistie relative aux avoirs extérieurs (voir L’Economiste n°4171 du lundi 16 décembre). Le comité exécutif du parti estime que cette loi «est en totale opposition avec le programme électoral et les slogans serinés» par le gouvernement, et trahit le discours qui lui a permis d’obtenir la confiance de la Chambre des représentants. Dans un communiqué paru hier, mardi 17 décembre, le comité invite plutôt le gouvernement à publier la liste des détenteurs des avoirs à l’étranger, que le gouvernement déclare avoir à sa disposition. R. A.

• Dernier délai pour obtenir une CIN électronique
Le gouvernement a fixé au mardi 31 décembre 2013 le dernier délai pour le changement de la carte d’identité nationale en papier contre le support électronique. Au-delà de cette date, les contrevenants s’exposent à une amende de 200 DH. D’autres amendes sont prévues à l’encontre de toute personne qui omet de demander une CIN (300 DH) ou ne la présente pas en cas de réquisition des officiers et agents de la PJ (100 DH). H. E.

• Coopération entre SFI et la Fondation Attawfiq
La Société financière internationale (SFI) maintient son soutien au Groupe Banque Populaire. Après avoir pris une participation de 5% du groupe il y a quelque temps, la filiale de la Banque mondiale apporte sa contribution à la Fondation Attawfiq micro-finance. A cet effet, les deux entités vont signer un contrat de prêt ainsi qu’une convention jeudi 19 décembre au siège de la banque. M. A. B.
 • Affaire Dr Brissot: Audience aujourd’hui
Plusieurs personnes sont poursuivies notamment pour constitution d’une bande criminelle et faux et usage de faux. L’affaire tourne autour de spoliation de bien immobilier. Il s’agit d’une villa située à la corniche de Casablanca et appartenant au défunt Dr George Brissot. Le dossier est jugé au pénal et une audience se tient ce mercredi 18 décembre à la Cour d’appel de Casablanca. F. F.

• Maritime: Hoegh Autoliners veut se renforcer au Maroc
Hoegh Autoliners est un armateur norvégien spécialisé dans le transport des véhicules. Ses navires mouillent depuis le début de l’année au terminal à véhicules de TangerMed. Il assure le transbordement de véhicules à destination de l’Afrique du Sud et de l’Australie. Il vient de s’installer de manière permanente au Maroc en nommant Mohammed Bouharrak, un ancien cadre de l’Agence TangerMed, en tant que représentant. A. A.

• WPP entre dans le capital de Richard Attias & Associates
WPP (entreprise cotée en Bourse et qui regroupe des agences de publicité et de communication) vient de racheter 30% du capital de Richard Attias & Associates (RAA). Un partenariat à travers lequel le cabinet ambitionne d’accélérer son développement et projets en Asie et de renforcer sa présence   en Europe. Une alliance qui permettra de proposer des solutions adaptées aux gouvernements et entreprises. Le cabinet RAA est, rappelons-le, présent au Maroc à travers un bureau basé à Rabat. I. N.
• Un service d’urgence mobile à Marrakech
Marrakech sera bientôt dotée d’un service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR). Selon  Haussaine El Ouardi, ministre de la Santé, ce premier SMUR sera lancé dès janvier. Ce programme s’inscrit dans le cadre du Plan national de prise en charge des urgences médicales. Ce plan sera progressivement appliqué aux autres villes. M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc