×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Bourse: Jlec, la plus grosse introduction depuis 2008

Par L'Economiste | Edition N°:4164 Le 04/12/2013 | Partager
Le producteur d’électricité va ouvrir 9,47% de son capital au marché
Il émettra 2,2 millions d’actions au prix unitaire de 447,5 DH
Souscription prévue du 10 au 12 décembre

LA Bourse tient son cadeau de fin d’année. Après pratiquement deux années de disette, le marché va enregistrer l’entrée

L’entreprise va ouvrir son capital à hauteur de 9,47% au marché. C’est la plus grosse introduction en Bourse par augmentation de capital depuis la CGI en 2007. Toutes opérations confondues, l’opération Jlec est la plus importante en taille depuis l’introduction d’Alliances en 2008

en Bourse de Jorf Lasfar Energy Company (JLEC) le 24 décembre. Le projet de cotation a reçu le feu vert du CDVM. Plusieurs opérations entourent cette introduction en Bourse. Le producteur d’électricité va d’abord procéder à une augmentation de capital de 500 millions de DH réservée à RMA Watanya, Société Centrale de Réassurances (SCR) et MCMA. Il émettra à cet effet 1,1 million d’actions nouvelles à un prix unitaire de 447,5 DH, prime d’émission comprise. Le prix de cession est le même retenu pour l’introduction en Bourse à proprement dit. L’entreprise va ouvrir son capital à hauteur de 9,47% au marché. Cela correspond à l’émission de 2,2 millions d’actions nouvelles. L’opération est valorisée à 1 milliard de DH. C’est la plus grosse introduction en Bourse par augmentation de capital depuis la CGI en 2007. La compagnie immobilière avait intégré la cote suite à une augmentation de capital et une opération de cession de titres. Toutes opérations confondues, l’opération de Jlec est la plus importante en taille depuis l’introduction d’Alliances en 2008.
L’ensemble des investisseurs de la place, excepté les OPCVM monétaires, obligataires et contractuels, pourra participer à l’augmentation de capital. Environ 2/3 de l’opération est réservée aux investisseurs institutionnels. Les salariés de Jlec et sa filiale ainsi que les collaborateurs permanents de Taqa North Africa se verront attribuer un maximum de 78.213 actions, soit 3,5% du capital. Le reliquat, soit 703.911 actions ou 31,5% de l’opération, est réservé aux particuliers et aux personnes morales justifiant d’au moins une année d’existence au 1er juin 2013. Deux options sont proposées à cette catégorie d’investisseurs. Plus de 402.000 titres seront alloués aux épargnants qui souhaitent souscrire au maximum 560 titres. Ceux qui désirent dépasser ce plafond peuvent acquérir jusqu’à 11.174 titres. Le total de titres prévus pour ce type d’investisseurs est plafonné à 301.676 (13,5% du total). La souscription à l’augmentation de capital est prévue du 10 au 12 décembre avec la possibilité de procéder à une clôture anticipée le 11 décembre. Jlec est conseillée par Société Générale, Attijariwafa bank Corporate Finance et Upline Corporate Finance pour la réalisation de l’opération. Toutes les sociétés de Bourse de la place et d’autres intervenants sur le marché figurent dans le syndicat de placement. Jlec va lever au total 1,5 milliard de DH y compris le placement privé. Les fonds serviront en partie à financer le plan d’investissement de l’opérateur. Il prévoit d’engager 2,1 milliards de DH d’ici 2018. L’introduction de Jlec est très attendue sur le marché. Elle intervient à un moment où les investisseurs manifestent un intérêt plus important pour le

Le business plan de l’entreprise est jugé réaliste par le marché. Après trois années sans distribution de dividendes, Jlec prévoit d’ores et déjà de rémunérer ses actionnaires à partir de 2014

marché. Cela s’est confirmé lors du retrait des investisseurs du MSCI Emerging Markets de la cote récemment. L’appétit des institutionnels a permis d’atténuer l’impact négatif de cette vague de sortie sur le Masi. D’un autre côté, l’entreprise prévoit une croissance moyenne de 11,6% de ses bénéfices sur la période 2012-2016. Aujourd’hui, l’ONEE est le principal client de Jlec. «Le cadre contractuel entre les deux parties offre un haut niveau de sécurité sur les volumes futurs de Jlec et ses prix de vente», relève un analyste. Pour les professionnels, le business plan présenté au marché reste réaliste. L’entreprise prévoit un recul de ses agrégats financiers par rapport à 2012. Elle anticipe une montée en puissance des bénéfices à partir de 2014. Après trois années sans distribution de dividendes, JLEC prévoit d’ores et déjà de rémunérer ses actionnaires à partir de 2014. Les fonds levés serviront en partie à cette fin. Au regard de la valorisation de l’entreprise par la méthode d’actualisation des dividendes prévisionnels (DDM), «il faut considérer Jlec comme une valeur de rendement avec un retour sur investissement pour l’actionnaire de près de 9%», avance un professionnel de marché.


F.Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc