×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Sara Chraïbi: Quand l’architecture se mêle à la couture

    Par L'Economiste | Edition N°:4074 Le 15/07/2013 | Partager
    Rencontre entre couture, photographie et peinture
    Une création centrée sur le corps féminin

    La galerie Marsam 2 a accueilli du 20 au 27 juin dernier une exposition d’une grande originalité mêlant les créations de Sara Chraïbi, les photographies d’Alexandra Baboneau et plusieurs toiles choisies en conséquence

    Sara et Siham, deux prénoms, deux vocations pour une seule et même personne: la créatrice de mode Sara Chraïbi. L’architecte de formation s’est effectivement éprise du stylisme et du modélisme dès son plus jeune âge. Les grands projets urbains, les concours d’architecture, les missions auprès d’entreprises et de particuliers… Tout cela ne lui suffit plus au printemps 2010. Date à laquelle elle lance sa ligne de vêtements sur mesure, exclusivement féminine. A partir de là, les choses s’accélèrent et Sara Chraïbi se fait petit à petit une réputation et un nom dans le milieu de la création. En 2011, elle participe au plus grand événement de mode à Casablanca: la Fashion Week. Elle y reçoit un très bon accueil à la fois du public et de la presse. Cette année, l’architecte de formation tente une nouvelle expérience artistique. Durant la dernière semaine de juin, elle expose quelques-unes de ses plus belles pièces à la galerie Marsam 2. Rencontre originale entre la couture, la photographie et la peinture, l’exposition a été présentée tel un dialogue entre les vêtements de Sara Chraïbi, les photographies d’Alexandra Baboneau (mettant en scène les créations de Sara Chraïbi) et une sélection d’œuvres d’art. Ce sont là trois types de création artistique très proches. Cependant, il est rare de les rencontrer sur une même scène. «Ce qui m’a intéressée dans le concept de cette exposition, ce sont toutes ces correspondances entre les champs créatifs de la photographie, la couture et la peinture», soutient la créatrice. La collection présentée par Sara Chraïbi, lors de cette exposition, comptait d’anciennes et de nouvelles créations. S’y trouvaient également plusieurs pièces faisant partie de sa pré-collection prochaine.  La véritable source d’inspiration de cette artiste, c’est le corps féminin. Sara Chraïbi s’est beaucoup intéressée à l’anatomie, aux transparences, au drapé, avec pour principal thème d’inspiration l’élégance orientale. Les matières prisées sont 100% naturelles: soie, laine… la créatrice ne travaille que les matières nobles. «J’aime travailler les matières fluides. Celles-ci offrent un champ d’expression extraordinaire. La transparence donne un côté aérien au vêtement. Je travaille surtout sur des voiles que je fais rebroder de manière telle que les motifs délicats font penser aux nervures du corps», explique-t-elle. Le rapport au public était très satisfaisant et  beaucoup de femmes ont demandé à être invitées une autre fois, témoigne Chraïbi. Peut-être bien que cette première fois n’en restera pas une pour très longtemps. Quoi qu’il en soit, pour ceux qui aimeraient découvrir les créations de cette styliste atypique, elle leur donne rendez-vous au prochain festival de la Fashion Week à Casablanca.


    Sanaa EDDAÏF

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc