×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Brèves

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:4045 Le 04/06/2013 | Partager

• Premier Showcase pour le distributeur Itancia
Le distributeur français à valeur ajoutée de solutions de communications d’entreprise Itancia a organisé il y a quelques jours son premier Showcase, qui a eu lieu à l’hôtel des Arts de Dar Bouazza. Destiné avant tout aux clients et aux revendeurs, l’évènement a permis de présenter les dernières nouveautés en matière de matériel audiovisuel et d’infrastructures réseaux. Les visiteurs ont pu participer à des conférences, visiter les différents stands et découvrir des démonstrations sur place. Bon nombre de constructeurs se sont ralliés à ce projet, dont notamment Siemens, Alcatel, Gigaset et Konftel.

• Evolution des AMC en sociétés de capitaux
Dans le cadre du projet «Knowledge Management» mené en partenariat entre JAIDA et la SFI, un premier atelier de sensibilisation et discussion sur l’évolution des Associations du micro crédit (AMC) en sociétés à capitaux sera organisé le 13 juin. L’organisation de cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un nouveau contexte, où le marché marocain du microcrédit devrait connaître, à l’instar d’autres pays, une importante évolution de son cadre juridique et réglementaire, à travers la possibilité future donnée aux AMC qui le souhaitent, de soumettre leur candidature à l’acquisition d’un agrément leur donnant droit d’exercer à travers une société à capitaux.
La filialisation prévue dans ce nouveau cadre institutionnel devrait concerner dans un premier temps les grandes institutions. Pour les AMC dites «petites» ou «moyennes», l’évolution dans cette perspective devrait dépendre des possibilités de rapprochement des structures ou de mutualisation des moyens, menées dans le cadre du réseau de la micro finance solidaire créé à cet effet en 2009.
Au final, la stratégie de développement du secteur qui a été mise en exergue lors du symposium international de la micro finance a retenu que la croissance de l’activité chez les AMC dépend fortement de l’évolution de leur cadre institutionnel. Cette évolution incitera les associations du microcrédit à définir leur stratégie de développement pour une meilleure contribution à la fois sociale et économique.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc