×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

RAM
Engouement pour le plan de départ

Par L'Economiste | Edition N°:3611 Le 08/09/2011 | Partager
535 demandes exprimées à fin août
La compagnie souhaite se séparer de 1.560 salariés d’ici 2013

LE plan social de Royal Air Maroc (RAM) est visiblement sur de bons rails. A fin août, 535 salariés ont déjà déposé leur candidature au départ indemnisé. Comme nous l’avions déjà annoncé à L’Economiste, le transporteur aérien souhaite réduire ses effectifs de 1.560 personnes à l’horizon 2013 à travers un plan de départ volontaire. Il s’agit essentiellement de personnel non naviguant. Mis en place en juin dernier, le plan social de RAM s’inscrit dans un dispositif de restructuration interne autour de trois principaux axes: le redimensionnement du réseau via la suppression des lignes non rentables, l’harmonisation de la flotte via la cession de 10 avions, le recentrage autour du hub Casablanca. La stratégie de restructuration de la compagnie comprend également la réduction des effectifs afin de les ajuster en fonction de l’évolution des besoins de l’entreprise et des standards observés par les opérateurs concurrents. L’objectif étant la réduction de la masse salariale et la rationalisation des charges. Le plan social prévoit un certain nombre d’avantages tels que la retraite à 45 ans, une couverture médicale dès le départ à la retraite, une formation de reconversion, un accompagnement au moment de la création de sa propre entreprise…
Lancé il y a deux mois, le plan social prévoit le départ de 800 agents non navigants d’ici fin 2011. Royal Air Maroc est en train de réaliser ses objectifs puisque, à fin août, plus du tiers de la cible du plan social a déjà exprimé son souhait de quitter la compagnie. La cadence fait même dire à une source interne à la compagnie que «le plan social est en train de se dérouler plus rapidement que prévu». Ce qui devrait conforter l’entreprise dans son dispositif de restructuration interne. Pour l’heure, les demandes sont en cours d’examen par le top management. Elles sont traitées au cas par cas et en fonction des exigences de l’activité de la compagnie. En effet, le transporteur devra tenir compte du planning de sortie des avions et de refonte du réseau des vols.

Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc