×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie Internationale

    FMI: Des prévisions de croissance en baisse

    Par L'Economiste | Edition N°:3607 Le 02/09/2011 | Partager
    Elle sera révisée à 4,2% cette année

    L’infographie montre des prévisions de croissance du FMI pour 2010 et 2011 pour une sélection de régions et pays avec rappel pour 2008 et 2009

    Le Fonds monétaire international (FMI) dévoile ses nouvelles prévisions. A en croire, l’agence Ansa, cette institution a revu en baisse ses estimations de croissance pour les Etats-Unis et a abaissé ses prévisions de croissance mondiale. Le FMI ne table plus que sur une croissance de 1,6% cette année aux Etats-Unis, contre une précédente prévision de 2,5% publiée en juin, et de 2% l’année prochaine contre 2,7%. La croissance américaine, qui a été de 3% en 2010, a fortement ralenti depuis le début de l’année. Le PIB de la première économie mondiale n’a progressé que de 0,4% en rythme annualisé au premier trimestre et de 1,0% au deuxième, selon les chiffres du gouvernement.
    La première priorité pour les Etats-Unis est de lancer rapidement un plan de réduction du déficit à moyen terme et pointe les risques d’une impasse politique sur ce sujet, souligne le Fonds qui doit publier ses nouvelles prévisions économiques le 20 septembre. En ce qui concerne la croissance mondiale, le FMI a révisé légèrement en baisse ses prévisions à 4,2% cette année et 4,3% l’année prochaine contre de précédentes prévisions de 4,3% et 4,5%. Le FMI souligne que l’activité économique s’est affaiblie en particulier dans les pays développés, les pays émergents ayant résisté. L’économie est devenue plus déséquilibrée et les risques à la baisse ont augmenté, selon l’institution internationale.
    En zone euro, la prévision de croissance a été de son côté révisée en baisse à 1,9% en 2011 et 1,4% en 2012 par le Fonds qui tablait en juin sur 2% et 1,7%. Dans le détail en Europe, le FMI a révisé en baisse sa prévision de croissance pour la France à 1,8% en 2011 et 1,6% en 2012 contre 2,1% et 1,9% et à 0,8% en 2011 et 0,7% en 2012 pour l’Italie contre 1% et 1,3%. La prévision de croissance en Allemagne a été maintenue inchangée pour 2011 à 3,2% mais a été en revanche abaissée à 1,6% contre 2% pour 2012.

    F. Z. T. avec AFP

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc