×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:3586 Le 02/08/2011 | Partager

    • Carrefour market, un modèle gagnant
    La migration des magasins Label’Vie en Carrefour Market (www.leconomiste.com du 29 juillet 2011) n’est pas fortuite. Ce nouveau concept de supermarché a déjà donné ses fruits à l’international. «Déjà implanté dans pas moins de 20 pays et comptabilisant 2.952 magasins dans le monde, il est un modèle de croissance». Pour exemple, en France, le premier pays de conversion, le chiffre d’affaires a progressé de 15% pour les magasins Carrefour franchisés et de 10% pour les magasins Carrefour intégrés. Pour la Tunisie, la progression est également de 15%. Concernant les territoires d’Outre-mer, c’est une augmentation de 22%. «Sur nos magasins pilotes, nous avons réalisé une progression à deux chiffres au bout des 4 premiers mois, sans même avoir mis la nouvelle enseigne», souligne Rachid Hadni, DG de Label’Vie.  

    • Engrais : 9,4 milliards de DH à l’export
    A fin juin dernier, les exportations d’engrais chimiques et naturels ont atteint 2 millions de tonnes pour une valeur de 9,4 milliards de DH. A la même période de 2010, les ventes de ces produits avaient rapporté 5,1 milliards de DH pour un volume de l’ordre de 1,5 million de tonnes. L’amélioration substantielle des recettes s’explique essentiellement par la hausse des prix intervenue lors du 1er trimestre 2011.

    • Votez Terre d’Amanar !
    Le Maroc est nominé aux trophées du tourisme responsable 2011 à travers le projet Terres d’Amanar (région de Marrakech).  Ce rendez vous organisé par Voyages-sncf.com et d’autres partenaires est destiné à récompenser les initiatives qui se mobilisent et innovent pour un tourisme plus respectueux de l’environnement et des hommes. La sélection définitive des lauréats sera dévoilée le 21 septembre à Paris. Pour cette 5e édition, le vote du public compte pour 50% dans la sélection des lauréats. Ceux qui ont pu apprécier la qualité de Terres d’Amanar et qui croient aux vertus d’un Maroc vert et solidaire sont invités  à voter à l’adresse: http://voyage-responsable.voyages-sncf.com/votez-trophees/. A vos clics !

    • Conserves de poisson: Forte baisse à l’export
    Les exportations de conserves de poisson ont régressé d’environ 2/3 sur les six premiers mois de l’année. Elles sont ainsi passées de 146.300 tonnes à fin juin 2010 à 50.850 au terme du 1er semestre de l’année en cours. Les valeurs correspondantes se sont respectivement établies à 2,4 milliards de DH et à 1,8 milliard.

    • La nouvelle constitution entre en vigueur
    Avec sa promulgation par Dahir et sa publication au Bulletin officiel (daté au 30 Juillet 2011), la nouvelle loi fondamentale du pays est donc devenue effective. Cette promulgation intervient un mois après la publication des résultats liés au Référendum et la validation de ses résultats par le Conseil constitutionnel.

    • Mohammedia: Tecmed mécontente
    L’actuel gestionnaire délégué des déchets ménagers à Mohammedia, Tecmed a adressé une lettre à l’autorité délégante dans laquelle il dénonce «une irrégularité conséquente lors de la passation d’un marché public». Il s’agit du marché qui vient d’être remporté par Sita El Beida pour le compte de la commune de Mohammedia. «Au cours de la procédure d’ouverture des plis, le règlement de consultation n’a pas été respecté», selon le management de Tecmed. «La commission technique a procédé directement à l’ouverture des offres financières sans transmettre à l’ensemble des candidats la note des dossiers techniques. Ce qui constitue une enfreinte majeure à l’article 18 du règlement de consultation». Mohamed Mfadel, président de la commune de Mohammedia, assure, pour sa part, que «l’étude technique de tous les dossiers a été réalisée dans la transparence et l’impartialité totale».

    • Crash près de Guelmim: Cérémonie de levée des corps
    La cérémonie de levée des corps des victimes du crash de l’avion militaire, survenu mardi dernier près de Guelmim, a eu lieu hier à l’aéroport militaire de la ville, en vue de leur transfert vers leurs régions d’origine où elles seront inhumées. 73 dépouilles ont ainsi été portées vers quatre avions militaires devant se rendre aux aéroports d’Agadir, Marrakech, Casablanca, Kénitra et Fès, alors que six autres dépouilles seront transportées par voie terrestre à bord de six ambulances relevant de la protection civile, vers Guelmim, Tan-Tan et Laâyoune.

    • Amar Tahiri élu à la FAO

    Le Maroc a été élu, en la personne d’Amar Tahiri, vice-président du bureau de la commission des ressources génétiques de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). A travers cette élection, le Royaume va représenter le groupe régional Afrique au sein du bureau de la Commission des ressources génétiques de la FAO, qui est composée de 173 pays membres et qui est chargée des aspects de la stratégie et des politiques relatives à l’accès aux ressources génétiques, à la conservation et à l’utilisation durable de celles-ci, ainsi que du partage équitable des avantages découlant de l’utilisation de ces ressources.
    • Le Pakistan fait les yeux doux aux businessmen marocains
    Le Pakistan a lancé un appel aux investisseurs marocains à placer leurs capitaux dans les différents secteurs de l’économie du pays. Cet appel a été lancé à travers la fédération de la Chambre de commerce pakistanaise (FPCCI), lors d’une réunion à Karachi entre son président Haji Ghulam Ali et l’ambassadeur du Maroc à Islamabad, Mohammad Rida El Fassi.

    • Sebta, destination prisée par les Marocains
    Selon les autorités espagnoles, l’affluence des touristes marocains vers Sebta seraient la principale dynamique économique de la ville. L’effet de la crise, qui touche de plein fouet les foyers ibériques, a donc été amortie par l’intérêt que les touristes locaux ont porté à Sebta.

    Import/Services: Comment se fera la retenue à la source
    Les banques sont désormais tenues de recevoir le contrat d’importation de services avant de pouvoir effectuer le transfert des rémunérations concernant les contrats d’assistance technique ou de prestations de services. Deux cas de figure: se présentent. Un: le paiement de la retenue à la source est à la charge du prestataire de services étranger. Les banques ne peuvent alors procéder qu’au transfert de 90% du montant facturé. Deux: le paiement de la retenue à la source incombe à la société marocaine. Les banques peuvent alors transférer 100% du montant facturé. L’entreprise s’oblige alors à se conformer aux dispositions réglementaires relatives au paiement des impôts dus via un engagement qu’elle fournit à sa banque

    • Les MRE de retour  
    Plus de 124.000 MRE ont regagné le Maroc à travers Bab Sebta depuis le début de l’opération transit, le 5 juin dernier. Le nombre de véhicules des MRE enregistré au niveau de ce point de passage a ainsi atteint, jusqu’à dimanche soir, près de 90.000 et celui des autocars 18. Par ailleurs, le nombre des MRE ayant quitté le Maroc à travers Bab Sebta, a atteint jusqu’à dimanche soir, plus de 90.000 et celui des véhicules plus de 24.000. L’été dernier, l’Opération Transit 2010 avait enregistré l’entrée au Maroc, à travers Bab Sebta, de plus de 181.000 MRE, et plus de 48.000 véhicules dont 46 autocars.

    • Canada: Un Marocain distingué

    Le gouvernement de l’Ontario a nommé le Marocain Mohammed Brihmi juge de paix. Le Juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario l’a assigné à la cour régionale de Toronto depuis vendredi dernier. Brihmi a exercé pendant plus de 25 ans dans la fonction publique, oeuvrant auprès des communautés francophones établies à l’étranger comme dans la province anglophone canadienne de l’Ontario. Il a aussi enseigné dans les secteurs des sciences sociales, du développement des ressources humaines, de la gestion de projets et de la planification stratégique, en se consacrant aux problèmes affectant les communautés francophones, ainsi que les immigrants et les réfugiés.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc